Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: On n'est pas des oiseaux de Gisèle Bienne

Gisèle Bienne
  Ados: On n'est pas des oiseaux
  L’Étrange Solitude de Manfred Richter

Ados: On n'est pas des oiseaux - Gisèle Bienne

Peut aussi intéresser les adultes
Note :

   "Le bonheur est dans les forêts, et il est dans les jardins."
   
   Il y a du grabuge entre les parents de Camille et Matthieu. Chacun des enfants s'accommode comme il peut de la situation, s'échappant pour l'une dans les rêves et dans son paradis: son jardin chéri. Pour l'autre dans des colères et des crises de somnambulisme.
   Pourtant, quand tout va soudain changer, les deux enfants feront face. Ensemble devant l'inacceptable.
   
   Commencé comme une histoire de couple qui se déchire devant des enfants, On n'est pas des oiseaux bascule page 49 dans une situation qui va dépasser Camille et Matthieu et à laquelle ils feront face de manière à la fois surprenante et d'un pragmatisme forcené, qui pourra choquer certains.
   
   Mais l'écriture fluide et poétique de Gisèle Bienne nous épargne tout aspect sordide et l'évocation du jardin en particulier et de la nature en général comme havres de paix sont autant de respirations dans un texte qui dépeint de manière fine et acérée la fin de l'enfance. L'amour, même chez les oiseaux ne se vit pas forcément dans la fidélité et la pérennité, comme le rappellent au passage les paroles de Barbara qui scandent ce roman troublant, aussi bien destiné aux adultes qu'aux adolescents.
   
   207 pages qui m'ont donné envie de poursuivre ma découverte de cette auteure que je ne connaissais que de nom (et aussi par le titre, fascinant d'un de ses romans: Bleu, je veux.)
   
   
   PS: je suis fan de la couverture de Sereg! (plus taupe que grise).
   
   PPS: à noter la mention du nom très évocateur d'une boutique de perles: "Le nid de la pie" qui existe pour de vrai à Reims!

critique par Cathulu




* * *