Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Fièvre fae et Fièvre fatale, T 3 & 4 de Karen Marie Moning

Karen Marie Moning
  Fièvre noire - Les chroniques de Mackayla Lane , T1
  Ados: Fièvre rouge - Les chroniques de Mackayla Lane , T2
  Ados: Fièvre fae et Fièvre fatale, T 3 & 4

Ados: Fièvre fae et Fièvre fatale, T 3 & 4 - Karen Marie Moning

Encore et encore
Note :

   (Non, je ne suis pas atteinte d'une crise de flemmingite aigüe, chers happy few, c'est juste que parfois, deux c'est mieux. Et je ne parle pas de V'lane et Barrons. Quoi que.)
   
   Il n'aura pas échappé aux plus perspicaces d'entre vous, happy few d'amour, que je vis depuis quelque temps une histoire d'amour aussi intense que fusionnelle avec la série Fever. Après un bref épisode de manque dû à un problème d'approvisionnement, j'ai juré qu'on ne m'y reprendrait plus et j'ai commandé les tomes 3, 4 et 5 d'un coup (oui, mardi, c'était Noël dans ma boîte aux lettres, elle en couinait de plaisir la bougresse). Et j'ai lu les tomes 3 et 4 en deux jours, alors que je ne suis plus en vacances et que c'est en anglais, ce qui en dit long sur le degré d'addiction que cette série a provoqué en moi. Et je ne remercierai jamais assez Barrons, dont la sexytude et la profondeur psychologique (si, si, les deux sont compatibles, chers happy few, la preuve) m'ont fait passer à une vitesse de lecture en anglais quasiment comparable à celle qui est la mienne en français; c'est peut-être un détail pour vous, chers happy few, mais pour moi c'est un petit miracle, pas moins.
   
   Mais pitchons un peu (il y aura forcément des spoilers, même si je vais essayer de les contenir parce que moi aussi j'ai des pouvoirs magiques): Mac est toujours à la recherche du Sinsar Dubh, le livre maléfique, et elle décide qu'il est plus que temps qu'elle cesse de se laisser porter par les événements et qu'elle agisse elle aussi. Elle forme donc une alliance avec trois des joueurs de la partie: Barrons, forcément, celui qui lui a appris ce qu'elle sait mais qui refuse paradoxalement de répondre à ses questions, V'lane, le prince Seelie qui s'humanise un peu et, surprise, Jayne, le flic qui lui colle aux basques depuis qu'il a compris qu'elle sait quelque chose sur la mort de l'inspecteur O'Duffy. Voilà donc notre Mac préférée qui pense avoir assuré ses arrières et qui tient tête à Rowena, la très désagréable Grande Prêtresse du Conseil des sidhe-seers. Et elle fait bien de se préparer parce que Lord Master rassemble ses forces pour faire tomber les murs qui séparent le monde mortel de celui de Faerie le jour de Samhain et libérer ainsi les prisonniers Unseelie. Et malgré les efforts des différentes forces en présence, Dublin tombe aux mains des ténèbres. Et dans une ville déserte et silencieuse, Mac est faite prisonnière. Et asservie, sans que personne ne vienne à son secours. But she'll be back. And ready to kick some serious ass.
   
   Que dire que je n'ai déjà dit afin de vous persuader de lire cette série, dont les quatre premiers tomes sont traduits en français? L'intrigue est parfaitement tenue, les informations sont distillées au compte goutte (même si j'ai toujours une longueur d'avance sur Mac, et j'aime ça, je n'aime pas être menée par le bout du nez) et les personnages sont parfaitement campés. Ils acquièrent tous une sacrée profondeur, les apparences étant d'autant plus trompeuses que la plupart des personnages appartiennent au monde de Faerie ou cachent un passé plus ou moins trouble. Et ce que j'aime le plus dans cette histoire (car il ne s'agit que d'un énorme roman coupé en cinq, pas d'une série dans le sens traditionnel du terme) c'est le mélange parfaitement réussi entre la noirceur de l'histoire (l'humanité est confrontée à des ennemis terribles et décimée, Mac affronte le pire à plusieurs reprises) et l'humour incisif de la plupart des dialogues auquel il faut ajouter la plume corrosive de Mac qui raconte l'histoire. Il y a décidément une sacrée trempe chez cette Barbie girl qui ne se laisse jamais abattre. Inutile de préciser je pense que j'ai déjà commencé le tome 5. Of course.
   
   
   Titres originaux: Faefever (2008) et Dreamfever (2009)
   
   
   Les chroniques de Mackayla Lane:
   
   1 Fièvre noire -
   2 Fièvre rouge
   3 Fièvre Faë
   4 Fièvre fatale

critique par Fashion Victim




* * *