Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'oeil du lapin de François Cavanna

François Cavanna
  L'oeil du lapin
  Les Ritals
  Les Russkoffs
  Bête et méchant

François Cavanna est un écrivain et dessinateur humoristique français né en 1923 et décédé en 2014.
Co-fondateur en 1960 de Hara-Kiri qui deviendra plus tard Charlie Hebdo. Il est aussi l'auteur de plusieurs romans souvent d'inspiration autobiographique.

L'oeil du lapin - François Cavanna

Comment on finit mal.
Note :

   Cavanna raconte son enfance et son adolescence depuis la maternelle jusqu'à la "Supé". Bien sûr l'ensemble est difficile à résumer puisqu'il est composé d'une série d'anecdotes drôles et attristantes, ponctuées par les discours "philosophiques" en dialetto italien de son père maçon, mais aussi et surtout hantées par l'ombre de sa mère, paysanne nivernaise, dure avec elle-même et qui n'a qu'un seul amour, son fils. Elle se saigne aux quatre veines pour qu'il réussisse, le fiston, mais à la fin , en "Supé", près de passer le brevet, voilà qu'il se rebelle dans une dissertation, contre la guerre, les honneurs militaires, la mort en général pour lui haïssable plus que tout et que l'on tend à rendre légitime par la guerre ou "utile" par "l'œil du lapin".En effet, l'épisode qui l'a le plus marqué, c'est sa tante nivernaise tuant un lapin en lui crevant l'oeil, le faisant mourir à petit feu pour qu'il ait du goût. A partir de là, la mort et la souffrance deviennent insupportables à Cavanna. Il se fera passer pour un anarchiste et un impoli devant son professeur de lettres ancien de 14-18, se sentant insulté et décevra sa mère qui avait fondé sur lui tous ses espoirs.
   
   C'est un roman très détendant où chacun peut se retrouver car, décidément, tous les enfants se ressemblent. L'auteur narrateur y apparaît sympathique. Ce que j'aime chez Cavanna, c'est cette espèce de violence à défendre des causes envers et contre tous, par exemple cette haine farouche du personnage de Napoléon que je partage avec lui depuis que j'apprends l'Histoire de France.
   

critique par Mouton Noir




* * *