Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'Enigme des Blancs-Manteaux de Jean-François Parot

Jean-François Parot
  L'Enigme des Blancs-Manteaux
  Le noyé du Grand Canal
  L'enquête russe
  L'année du volcan
  La pyramide de glace

Jean-François Parot est né le 27 juin 1946,
Avant d'être auteur, Jean-François Parot est diplomate.
Historien de formation, il est un grand spécialiste du Paris du XVIIIe siècle.

L'Enigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Policier et Histoire font décidément bon ménage.
Note :

   Ce qui m’a le plus marqué et séduit dans ce livre, ainsi que dans les suivants de la série, c’est le style exemplaire de l’auteur : agréable, fluide, d’une grande richesse syntaxique et d’un vocable soigné et non moins riche ; à l’aide duquel il a su rendre avec efficacité l’atmosphère d’un Paris du XVIIIe. Allié à cela une intrigue policière digne des plus grands noms du genre, étroitement mêlé au riche contexte historique de l’époque, cela donne un résultat édifiant.
   
   On suit l’intrigue au pas à pas en compagnie de Nicolas le Floch : on découvre les indices, on essaie de les mettre bout à bout, on examine les différentes hypothèses, les différents scénarios, on se trompe, on revient en arrière, on suit d’autres pistes, on pense tenir le coupable et puis non, le doute s’installe de nouveau ; bref, on mène en collaboration avec Nicolas le Floch une véritable enquête, des plus ardus, dans laquelle viendra s’imbriquer une affaire d’Etat qui rendra les investigations de notre héros ô combien délicates. Rien que pour la qualité de l’intrigue savamment ficelée et du suspens omniprésent, ce roman mérite d’être lu, car il est sans conteste un polar à mettre au panthéon du genre. Mais il y a bien plus !
   
   On découvre le peuple parisien du XVIIIe – période que J-F Parot maitrise à la perfection en tant qu’éminent spécialiste – dans lequel l’auteur nous immerge afin que nous puissions l’explorer de l’intérieur. Une multitude d’informations et de détails sur les modes de vie, les moeurs, les usages et les coutumes des différentes catégories de population ( noblesse, bourgeoisie, marchands, artistes, malfrats, prostituées, «petit peuple», …) donnent une légitimité et un grand réalisme à cette fresque historique scrupuleusement retracée. L’important contexte politique de l’époque - même s’il n’est pas la trame principale du roman - n’est pas omis et est traité fidèlement, avec beaucoup de soins, mais surtout simplement, et de se fait est aisément accessible.
   
   Bref, que vous choisissiez de lire ce livre pour ses caractéristiques policières de grande qualité ou pour sa teneur historique touchant à la perfection, vous ne serez pas déçus ! Si les deux facettes vous attirent conjointement, alors vous vous préparez un grand moment de lecture !
   
   
   Série Nicolas Le Floch :
   
   1. L'Énigme des Blancs-Manteaux (2000)

   2. L'Homme au ventre de plomb (2000)
   3. Le Fantôme de la rue Royale (2001)
   4. L'Affaire Nicolas Le Floch (2002)
   5. Le Crime de l'hôtel Saint-Florentin (2004)
   6. Le Sang des farines (2005)
   7. Le Cadavre anglais (2007)
   8. Le Noyé du Grand Canal (2009)
   9. L'Honneur de Sartine (2010)
   10. L'Enquête russe (2012)
   11. L'Année du volcan (2013)
   12. La Pyramide de glace (2014)
   13. L'Inconnu du pont Notre-Dame (2015)
   14. Le Prince de Cochinchine (2017)
   ↓

critique par Hervé M




* * *



Intrigues royales et dessous scabreux
Note :

   Je crois l’avoir déjà dit : la Bibliothécaire est une amie et, de temps en temps, elle m’incite à lire tel ou tel ouvrage ; c’est le cas pour celui-ci et je dois reconnaître que son choix m’agrée parfaitement.
   
   L’auteur fait preuve d’une grande connaissance du Paris du XVIIIe siècle et des intrigues de cour qui fonctionnaient à l’aide de force poisons, exécutions sommaires, complots où la vie d’un homme n’avait aucune valeur.
   
   Son style est fluide, plaisant et fait appel à de nombreux mots et tournures d'époque avec un glossaire très instructif. Si vous voulez savoir ce que signifie fagotin, trigaud ou rôtir le balai, c'est ici que ça se passe. L'humour ne manque pas. Tout pour me ravir.
   
   L’intrigue :
   Nicolas Le Floch a obtenu sur les recommandations de son parrain le Marquis de Ranreuil un emploi auprès du Lieutenant Général de Police M. De Sartine. Il lui est alors confié une affaire très délicate. Un commissaire de police soupçonné de corruption a disparu et avec lui une partie de la correspondance privée du roi Louis XV. Un mystère plane autour du domicile de ce commissaire rue des Blancs-Manteaux où Nicolas réside au début de l’enquête.
   
   On croise autour du héros, un bourreau spécialiste en médecine légale, un chirurgien de marine, un prêtre sympathique, des indicateurs d'horizon divers, une maîtresse de maison close, des poisons, une femme fatale, un enlèvement, des meurtres…
   
   Mon avis :
   "L'énigme des Blancs-Manteaux" est le premier tome de la saga des enquêtes de Nicolas Le Floch, policier à la Paris dans les années 1760. Ecrit par un historien de formation, entre roman historique et polar, cet ouvrage est d'une originalité singulière. Qui plus est, "L'énigme des Blancs-Manteaux" est un bon roman policier, rythmé, à l'intrigue complexe et porté par un personnage aussi attachant qu’humain. Il est évident que je lirai les suivants.

critique par Jaqlin




* * *