Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: La marque du fleuve (Mercy Thompson- 6) de Patricia Briggs

Patricia Briggs
  L'appel de la lune (Mercy Thompson-1)
  Le baiser du fer (Mercy Thompson-3)
  La croix d'ossements (Mercy Thompson-4)
  Ados: Le grimoire d'argent (Mercy Thompson-5)
  Ados: La marque du fleuve (Mercy Thompson- 6)

Ados: La marque du fleuve (Mercy Thompson- 6) - Patricia Briggs

Enfin le tome 6 en français !
Note :

   S'il y en a une qui ne met jamais de vernis, c'est bien Mercy Thompson (en fait, c'est Transition, my middle name), la mécanicienne changeuse des Tri-cities, qui revient dans La marque du fleuve
    
   Mercy et Adam (désolée mais le billet contient des spoilers sur les tomes précédents, my bad, mais il devient difficile ce chroniquer le sixième volume d'une série aussi riche et passionnante sans en révéler un peu, merci de bien vouloir adresser vos réclamations au Bureau des Spoilers, qui transmettra) passent leur lune de miel dans une enclave dans un parc naturel près de la rivière Columbia. Ils découvrent rapidement qu'ils ne sont pas seuls et qu'un monstre terrifiant sommeille dans la rivière...
   
   Oh my quel roman. J'aime cette série d'amour, happy few de mon cœur d'artichaut, et ce sixième volume est excellent. Cette fois-ci, changement de décor, disparition de la meute, qui n'apparaît plus qu'en arrière-plan, des vampires (on entraperçoit Stefan) et des fae (encore que, mais halte aux spoilers) et apparition (de la mythologie et de la culture indiennes, dont j'ai adoré l'utilisation (ah, Coyote, quel personnage!), ce qui nous permet d'en apprendre davantage sur les origines de Mercy. Je ne peux que louer encore (oui, je sais, je me répète), le talent de conteuse de Patricia Briggs et sa façon parfaitement cohérente de bâtir ses intrigues et de camper des personnages qui prennent une ampleur et une profondeur passionnantes.
   
   Une série à lire absolument.
   
   
   Titre original : River marked

critique par Fashion Victim




* * *