Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 08 ans: Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines de Pierre Thiry

Pierre Thiry
  Dès 08 ans: Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines

Dès 08 ans: Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines - Pierre Thiry

Lapins et hermines
Note :

   Illustré par Myriam Saci
   
   
   Quatrième de couverture :
   A cette époque, Montceau-les-Mines était bien différent d'aujourd'hui.
   - Oui, on sait déjà tout ça!!! répondrez-vous. C'était la campagne, il n'y avait personne à part quelques lapins, il ne se passait rien du tout... Ce n'est pas si simple, il se passait même bien des choses. Il y avait Arthur, Théobald et Justin, il y avait aussi la belle Ermelinde, il y avait encore... Isidore, il y avait enfin... Mais je ne vais pas vous raconter toute l'histoire sur la couverture, il faut aussi lire l'intérieur et vous apprendrez des choses qui vous étonneront peut-être.

   
   
   Savez-vous d'où vient le nom de la ville de Montceau-les-Mines? A l'époque où se déroule notre histoire, Montceau-les-Mines était une capitale prospère de tout un empire magique. La famille royale de Sanvigne-l'Hermine régnait en maître grâce à sa magnifique reine: Hermangarde. La Reine avait une très belle fille: la princesse Ermelinde. Les fils du Garde des Sceaux étaient fous amoureux d'elle et voulaient l'approcher. C'étaient trois lapins très courageux: Arthur, Théobald et Justin; un gendarme, un marchand de glaces et un grand poète. Chacun avait l'art et la manière pour déclarer sa flamme à sa dulcinée mais les lettres d'amour leur revenaient toujours! Alors ils décidèrent de lui rendre visite au château. Seulement voilà! Le terrible et féroce gardien du palais: Isidore Tiperanole aimait particulièrement les lapins... à manger!
   
   Dans un monde magique peuplé de lapins et d'hermines, il existe des châteaux, des empires, des cavernes de trésors, un méchant dragon affamé à tête de crocodile, des étoiles spectatrices puis trois valeureux princes lapins qui veulent faire la cour à leur belle princesse. Plongez dans "Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines", c'est se souvenir de notre enfance, des contes médiévaux, de l'amour courtois, des morales bon enfant et des fins heureuses. Cette lecture m'a rappelé l'heure du coucher, où mes parents me lisaient une histoire. Eh bien "Isidore Tiperanole" conviendrait parfaitement à ce moment là. Il y a de l'aventure, de l'humour, de l'amour et tous les bons ingrédients qui font du conte de Pierre Thiry une lecture amusante, toujours ponctuée par des références littéraires et des clins d'œil à notre modernité.
   
   L'écriture de Pierre Thiry est drôle, fluide et inventive. J'ai adoré l'explication du nom de Montceau-les-Mines et c'est ce qui différencie cet auteur. Le conte est destiné aux enfants mais les adultes pourront s'en délecter à cœur joie grâce à un style qui reste sobre mais non simplifié. Il en ressort qu'"Isidore Tiperanole" est un conte fantaisiste, farfelu, vraiment bien mené grâce à des héros attachants et à un univers décalé

critique par Laël




* * *