Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ipso facto de Iegor Gran

Iegor Gran
  Ipso facto
  O.N.G. !
  L'écologie en bas de chez moi
  La revanche de Kevin

Iegor Gran est le nom de plume de Iegor Andreïevitch Siniavski, écrivain français né en 1964, à Moscou.

Ipso facto - Iegor Gran

Toute névrose ne constitue pas une matière littéraire !
Note :

   Alors là ! Je ne reviens toujours pas des pages de ce non-livre que l’auteur présente comme un manuel de survie. Je me suis donc lancé dans l’aventure – oui, lire cette prose pitoyable relève de l’épopée homérique – dans cette optique. J’ai rapidement changé mon fusil d’épaule en tentant différents degrés d’une lecture qui se serait voulue humoristique. Mais au soixante-quinzième degré de l’humour moscovite (l’auteur est russe, une question de culture alors ?) j’ai jeté les armes aux pieds de César et lui ai volontiers rendu ce qui lui appartient !
   
   Certains auteurs (beaucoup ? mais non, mais non…) aiment expliquer avec quel plaisir ils utilisent leur névroses et autres troubles psycho-pathologiques comme mouture de base littéraire. Ce procédé nous a offert de délicieux moments d’une grâce littéraire sans limites et parfois nous amène à repousser toujours plus loin les limites de la nullité artistique et de la futilité de l’esprit humain. Ainsi cet auteur nous offre un journal. Oui un journal mais qui se veut un pamphlet. Celui d’un homme obsédé. Par quoi ? Sexe ? Drogue ? Alcool ? Lecteurs conformistes que vous êtes ! Que nenni : notre homme est obsédé par les formulaires administratifs ! Cela existe, certains à l’esprit plus tordu que les autres auraient pu s’en douter. De là à imaginer qu’un excentrique aurait l’idée d’en faire un livre ni drôle ni utile, ni profond ni superficiel, ni analytique ni véritablement descriptif, il n’y a qu’un pas, celui-là même qui sépare encore la Terre du dernier satellite de Pluton.
   
   Le pas a été franchi avec ce livre, premier roman de l’auteur. Et ne riez pas : il en a écrit d’autres ! Il a même reçu un prix d’humour noir par la suite pour un opus pour lequel… non c’est décidé, je n’ai pas la force de m’y replonger !

critique par Kassineo




* * *