Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: La fille du papillon de Anne Mulpass

Anne Mulpass
  Il n'y a pas d'ange
  Ados: La fille du papillon

Ados: La fille du papillon - Anne Mulpass

Pour ado
Note :

   Me voici plongée dans un profond dilemme : celui de la lectrice adulte en contact permanent avec des adolescents mais dont le souvenir personnel de cet âge ingrat s’éloigne désormais à grands pas, qui vient de finir un de ces livres typiquement ciblés jeunesse et qui ne sait pas si elle l'a aimé ou si c’est l’agacement qui domine!
   
    Au début, c’est sûr, j’ai été séduite, c’est frais, spontané, (du moins en apparence!)
   
   La jeune fille du livre, Solveig (ou Sol ou Soleil, selon le degré d’intimité), 16 ans, commence un journal intime alors même qu’elle détestait ça auparavant. Mais voilà, c’est un jour de pluie de printemps et elle vient de rencontrer Le Monde, ni plus ni moins, son premier grand amour!
    Comme Juliette sur son balcon, elle vient de voir son Romeo par la fenêtre ouverte, assis en bas sur le trottoir, en face de sa chambre. Ils se regardent longtemps en silence, puis il se met à lui réciter du Pessoa :
   
   « Tout ce que nous voyons, nous devons le voir pour la première fois, parce que c’est réellement la première fois que nous le voyons. »
   
   Solveig est en première L et c’est une bonne élève qui adore sa prof de français. Elle apprécie et découvre très vite qu’il est le petit fils de son voisin, l’ancien libraire de sa rue qu’aimait beaucoup sa mère, morte récemment.
   
   Bon! A ces ingrédients, il faut encore ajouter: 
   
   un père papillon (d’où le titre), sympa, aimant, compréhensif mais vite déboussolé par les extravagances de sa fille, ce dernier trimestre au lycée.
   
   Une grand-mère adorable, style Poupette (Denise Grey) dans La Boum!
   
   Une meilleure amie qu’elle aime presque d’amour, style Pénélope (même film), avec laquelle elle est prête à toutes les bêtises possibles.
   
   Enfin, un caractère de petite fille trop gâtée, capricieuse, tête en l’air, rêveuse, jalouse, boudeuse mais pas trop car, en réalité, elle a un cœur d’or!
   
   Son défaut qui gâche tout : elle veut tout et tout de suite.
   
   Son excuse qui justifie en partie ses fugues et autres sottises : la mort de sa mère et l’arrivée d’une autre femme dans la vie amoureuse de son père.
   
   
   Mon avis finalement : J’ai bien aimé au début: la présentation des pages est moderne, aérée, variée, légère! L’histoire est enlevée, l’écriture, soignée, souvent en rupture de rythme, à la première personne,… je, je, je, … et au présent, forcément, journal intime oblige!
   
   A mi-parcours, cependant, j’avais hâte de finir! Je pressentais la fin! La lassitude l’emportait sur la curiosité du début! J’avais l’impression d’avoir déjà lu la même histoire plusieurs fois déjà et c’est là que j’ai compris pourquoi ce livre est classé «jeunesse »!
   
   Les adolescents qui en sont à leurs premiers coups de cœur aimeront certainement! Je n’en doute pas un seul instant. La recette est bien suivie : tous les ingrédients sont bien dosés!
   Je ne suis tout simplement plus dans la cible visée!
   
   Ce livre est un premier roman.

critique par Mango




* * *