Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le pays de cendres de Pierre Marchant

Pierre Marchant
  Le pays de cendres

Le pays de cendres - Pierre Marchant

L’Alsace au XVII ème siècle
Note :

   J’ai acheté ce livre sans trop y croire un jour où j'étais en mal de lecture lors d’un déplacement.
   Eh bien j’ai eu la main heureuse, très heureuse même.
   
   Cap sur l’Alsace au XVII ème siècle, à l’heure où Louis XIV vient de s’approprier Strasbourg "la dernière des villes libres".
   
   La guerre a été effroyable, villages mis à sac, incendies, pillages, viols. Le pays est "un pays de cendres" totalement dévasté.
   Le narrateur est un militaire, à Rocroi il a participé à sa première grande bataille, il fait une pose loin de l’Alsace qu’il aime et qu’il a connue au temps des armées de Turenne.
   Il prend l’habitude de tenir un journal et il raconte.
   Il s’est trouvé à Barr lorsque l’on y découvrit le corps de Johann un forestier, écrasé par sa schlitte ( " Une schlitte, grand traîneau de bois chargé de plusieurs stères, gisait, fracassée, en travers du chemin" ), la belle Margarete Wagner pour qui Johann travaillait est anéantie "dans tout son corps on devinait le cheminement de l’immense douleur."
   
   Le narrateur s’installe à l’auberge du brochet et va participer à l’enquête menée par le prévôt.
   Il va se heurter à l’homme qui se tient en permanence auprès de Margarete, Franz Müller un riche commerçant et il va faire connaissance avec Tristan Küffer le frère de la victime, pasteur de son état. Bientôt celui ci fait figure d'accusé.
   
   Je ne vous en dis pas plus car sous des dehors simples ce roman est plus qu’habile, il est tout à fait retors. La haine, l’appartenance religieuse, la vengeance, quel est le véritable moteur du crime?
   Laissez vous manipuler par Pierre Marchant il est expert.
   
   Depuis quelques mois j’ai lu quelques romans policiers historiques avec grand plaisir, ainsi j’ai voyagé vers Byzance et la Nouvelle Guinée des années 30. Celui-ci est très réussi et je lirai sans aucun doute à nouveau Pierre Marchant.
   
   Ce livre a obtenu le Prix de littérature du salon du livre régional de Marlenheim 2008.

critique par Dominique




* * *