Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Fedeylins - Tome 1 - Les rives du monde de Nadia Coste

Nadia Coste
  Ados: Fedeylins - Tome 1 - Les rives du monde
  Ados: L'effet ricochet

Ados: Fedeylins - Tome 1 - Les rives du monde - Nadia Coste

Roman de formation, roman
Note :

   Thèmes : Différence, Amitié, Grandir
   
   
   Quatrième de couverture :
   
   
 "Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d'une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d'atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l'avenir tout tracé qui l'attend. Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n'est pas prêt à l'accepter."
   
   
   Cahyl est un petit larveylin qui vient de naître. Après son éclosion, il a dû rejoindre les rives de la mare mais il a eu beaucoup de difficultés en sortant de sa bulle et a manqué de peu de se noyer, sous les yeux horrifiés de sa mère. L'aide inattendue d'un gorderive lui a permis d'échapper aux poissons et à une mort certaine. Alors que la fête d'accueil bat son plein, Cahyl se sent déjà à part de son peuple, les Fedeylins. Il observe attentivement le nénuphar, la mare et fait connaissance avec son sauveur : Glark. Cahyl comprend vite que son ami vient du groupe des ennemis mortels des Fedeylins et que tout les oppose. Néanmoins il décide de faire confiance à Glark.
   
    L'intégration au sein de la société Fedeylin est plutôt difficile. La famille de Cahyl découvre que celui-ci n'a pas de marque et n'appartient donc à aucune caste. Or, chaque fedeylin a une marque de destinée qui l'oriente et le guide. Les cinq Pères fondateurs ont crée cinq castes : les transmetteurs, les prieurs, les récolteurs, les bâtisseurs et les créateurs. La marque attribuée à chacun permet au futur fedeylin de trouver sa voie et sa place dans le monde. Cahyl est différent et pour son peuple il sera considéré comme un monstre. Sa mère décide de le protéger et de garder secret la différence de son enfant. Cahyl s'efforce donc d'être discret et de suivre les enseignements des Pères fondateurs, mais les doutes l'assaillent. "Etre fedeylin, c'est accepter" est une loi que Cahyl remet en question, en créant une belle amitié avec Glark, son ami gorderive. Car bien que leur peuple soient ennemis, Glark et Cahyl se comprennent et préfèrent fuir un monde qu'ils refusent...
   
   
   "Fedeylins, Les rives du monde" est un magnifique roman d'apprentissage d'un larveylin qui doit devenir fedeylin mais dont le destin est entaché, parce qu'il n'a pas de marque. On ressent donc toute l'importance des thèmes liés à la différence, à l'exclusion, à la solitude, au sentiment d'appartenance, au comment grandir. Cahyl est un personnage attachant, discret et volontaire, incroyablement bon et tolérant. Tiraillé entre son amitié pour un gorderive et son envie d'embrasser son rôle au sein de la société, le cycle "mudeylin" de Cahyl est profondément accentué sur des questions d'avenir, de sa place dans un monde qui le rejette. Nadia Coste offre un univers complexe, riche en symbolisme et unique. La mare, les nénuphars, les rives... forment un environnement à la fois poétique et magique, proche de la nature.
   
   A plus d'un titre, la plume de Nadia Coste atteint un lyrisme apaisant. L'univers Fedeylin est doux, onirique et merveilleux dans le sens de féérique. C'est donc un roman d'introspection plus que d'action, qui ne souffre d'aucune longueur mais qui au contraire coule en des mots pleins de sensibilité et de tendresse. Un roman "cocon" qui a une âme et qui vous plonge dans une bulle hors du temps, au seuil des origines de la vie.

critique par Laël




* * *