Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Trop près du bord de Pascal Garnier

Pascal Garnier
  Lune captive dans un œil mort
  La Théorie du panda
  Les Hauts du bas
  Le Grand Loin
  Comment va la douleur?
  Chambre 12
  L'A 26
  Vue imprenable sur l’autre
  Cartons
  Trop près du bord
  Nul n'est à l'abri du succès
  Flux
  Dès 09 ans: Demain, on lève l’ancre

Pascal Garnier est un écrivain français né le 4 juillet 1949 à Paris et mort le 5 mars 2010 en Ardèche.
Il a écrit une vingtaine de romans, dont des policiers.
Il a obtenu le prix du festival Polar dans la ville de Saint-Quentin-en-Yvelines en 2001, avec «Nul n'est à l'abri du succès» et en 2006, le Grand Prix de l'humour noir avec «Flux».

Trop près du bord - Pascal Garnier

Garnier aime regarder les avalanches
Note :

   La fin de vie était vraiment le thème principal de Pascal Garnier. Il nous l'a décliné sous de multiples formes, nous donnant à voir le dernier sursaut, l'ultime tentative d'évasion de ces êtres en bout de course que nous serons tous un jour. Et ne croyons pas que ces personnages sont différents de nous et que nous ne connaîtrons jamais cette ultime rébellion car tout le monde la connait... à un degré ou à un autre. Ce ne sont le plus souvent que des circonstances relevant du pur hasard qui font que les ultimes cabrioles des héros de Garnier font la une des journaux et pas les nôtres. Et peut-être quand même aussi une détermination plus grande à «profiter encore», tandis que le commun des mortels se fait une raison et s'incline. Acculé, dos au mur, tout animal, tout humain, développe une force, une hardiesse, une agressivité qu'il n'avait jamais manifesté auparavant. Pour peu que cet ultime assaut ait été précédé d’un renouveau de l'espoir, la violence du phénomène est encore augmentée. C'est ce qui se produit ici.
   
   Eliette est veuve. Elle a perdu le mari idéal auprès de qui elle a vécu une longue existence heureuse. Ensemble ils ont passé durant des années toutes leurs vacances à retaper la maison de campagne dans laquelle ils iraient profiter de leur retraite. Tout cela ne l'avait pas préparée à s'y retrouver seule comme elle l'est maintenant, sans aucun changement en vue que son adaptation à cette nouvelle existence hors du temps. Et dans un premier temps, c'est bien ce qui se passe. Peu à peu, liée aux contraintes simples de la vie sans artifices, Eliette se détache de ses obligations et liens antérieurs, même ses enfants, se recentre et commence à découvrir une sorte de sérénité... un équilibre zen.
   
   Ce qui ne donnerait pas le genre d'histoire qui intéressait Pascal Garnier. Alors c'est juste à ce moment-là que va apparaître un nouveau personnage, Etienne, homme plus jeune, plein de charme mais aussi dénué de volonté que de morale. Puis sa fille. Puis un accident va en déclencher d'autres, va changer la donne et faire écrouler tout le fragile équilibre de ce coin de campagne... et même au-delà. Eliette n'est pas trop vieille pour découvrir encore bien des choses, mais non, elle n'atteindra pas l'Eveil. C'est sûr.
   
   Il faisait beau et trois fois rien, une vibration, une onde sonore, un filet d'eau de fonte... a déclenché une énorme avalanche qui a tout emporté sur son passage.
   
   Un excellent Garnier!

critique par Sibylline




* * *