Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Les Ecriveurs - Tome 1 - La Cité lumineuse de Frédéric Mars

Frédéric Mars
  Ados: Les Ecriveurs - Tome 1 - La Cité lumineuse
  Non stop. Personne ne doit les arrêter

Ados: Les Ecriveurs - Tome 1 - La Cité lumineuse - Frédéric Mars

Baam!
Note :

    Thèmes : Ecriture, Destin, Société
   
   Lara Scott est une adolescente comme les autres. Elle vit sur une île coupée de tout nommée Hometone, vivant complètement en autarcie. Tellement isolée que l'on ne sait où elle se trouve, qui y vit et même si elle existe. Bien entendu, Lara "en pince grave" pour le plus beau garçon du lycée, lui aussi convoité par la demi-sœur de Lara. Car voyez-vous la vie de Lara semble tout droit sortie d'un conte de fées! Une sorte de remake moderne de Cendrillon : une maman décédée dans d'étranges circonstances, un père qui s'est remarié avec une belle-mère, elle aussi morte noyée et évidemment il ne faut pas oublier les deux demi-sœurs dont l'une est particulièrement coriace et odieuse, prenant un malin plaisir à torturer Lara. Certes. C'est tout de même un sacré choc quand elle essaye de la noyer dans le lagon. In extremis Lara s'en sort grâce à un phénomène tout à fait prodigieux et extraordinaire. C'est alors qu'elle découvre qu'elle a des dons. C'est un "écriveur".
   
    Lara se rend compte qu'on lui a caché énormément de choses, sur les mystères entourant l'île et ses habitants. Elle doit désormais composer avec son tuteur Will et ses nouveaux "pouvoirs" qui permettent d'écrire le destin et de choisir le tour que prendra la vie de plusieurs personnes...
   
   
   Je n'avais pas franchement aimé "Non-Stop" (du même auteur) car je ne le destinais pas à un public adolescent. Avec "Les Ecriveurs" et ce premier tome, je suis désormais réconciliée avec Frédéric Mars. Il a su me captiver, m'envoûter dans un univers à la Matrix, à la Tron, à la Numéro Quatre où le high-tech prédomine dans la destinée des personnes, permettant aux apprentis écriveurs de composer avec les règles de leurs dons. Imaginez une île, cachée par les cendres rejetées d'un volcan, où le gris est de mise avec poussière et vie monotone. Imaginez maintenant que sous cette île, tout un monde de possibilités s'offre à vous et pour cause : transparence, hypersensibilité, écran tactile, fenêtres de vie : la Cité lumineuse est une Cité technologique, lieu dans lequel s'exerce le libre-arbitre de chacun et où se joue les parties de votre vie, de celle de chaque être humain. Et plus étonnant encore, chaque Ecriveur est Ecrit puisqu'ils peuvent écrire l'histoire des autres mais d'autres Ecriveurs écrivent leur histoire. Les Ecriveurs sont donc touchés également car ce sont des personnes dont on écrit l'histoire. Vous me suivez? Pas d'interactions possibles avec l'extérieur. Pourtant l'activité des écriveurs ne passe pas inaperçue dans notre paysage quotidien :
   
   "Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ce cadeau ou cette place d'honneur qui vous semblaient destinés ont atterri dans les mains d'un autre que vous? Pourquoi des obstacles de dernière minute se dressaient sur votre route alors que rien ne semblait s'opposer à votre succès? Pourquoi le bus que vous deviez prendre partait sans vous, à quelques secondes près? Vous invoquez le sort, la malchance, la fatalité? Vous pensez que c'est comme ça et qu'on n'y peut rien?"

   
   
   Voilà quels sont les pouvoirs des Ecriveurs. Toutes ces choses anodines, ces choix d'orientation sont déterminés par ceux qui écrivent votre histoire. J'ai particulièrement apprécié les idées originales, innovantes développées par Frédéric Mars dans cette nouvelle série prometteuse qui lie du fantastique comme tentative d'explications de notre vie quotidienne. Cela rend les choses fascinantes, moins banales.
   
   "Les Ecriveurs" séduira les adolescents par sa tonalité résolument jeune, pleine de peps, par son intrigue toute en action, en questions, en révolutions, par son héroïne attachante et dynamique à laquelle ils pourront s'identifier. Une écriture efficace, une intrigue que je trouve bien réfléchie, intelligente, perspicace et en même temps décalée en proposant des explications sur les sensations de déja-vu, le sens du destin... même si j'avoue, on peut parfois se sentir perdu dans cette infinie Ecriture. Pas mal! Pas mal du tout! En tout cas, j'ai bien accroché et j'ai envie de lire la suite!

critique par Laël




* * *