Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Berthe au grand pied de Martina Kempff

Martina Kempff
  Berthe au grand pied

Martina Kempff, journaliste allemande née en 1950, a publié son premier roman historique en 1988. Depuis elle a publié de nombreux romans historiques dont des policiers.

Berthe au grand pied - Martina Kempff

En remontant les siècles : an 741
Note :

   Amateurs de romans historiques vous avez tapé à la bonne porte!
   Avant l’an mil les rois occupaient les chroniques qui se transmettaient de bouche à oreille, viols, mariages, adultères étaient (déjà) très à la mode.
   Saviez vous que la mère du grand Charlemagne eut une jeunesse quelque peu aventureuse. Mais au fait la mère de Charlemagne vous la remettez? Berthe! Berthe au grand pied.
   D’ailleurs ce n’est pas vraiment son nom, si on veut être exact c’est de Bertrade de Laon qu’il va s’agir ici.
   En plein VIII ème siècle, au temps des maires du palais, des luttes fratricides pour le pouvoir.
   Sa voie est toute tracée, elle doit épouser Pépin le Bref, les unions de l’époque avaient peu à voir avec les sentiments mais tout à voir avec le tracé des frontières, l’accroissement des domaines, le maintien ou la naissance des dynasties.
   
    C’est à ce moment qu’intervient Martina Kempff.
   
   Bertrade à qui l’on a promis qu’elle serait un jour "épouse et mère de rois" est pour le moment victime d’un complot ourdi par Liutberga sa sœur de lait. Evincée, contrainte de prendre la fuite, Bertrade trouve refuge auprès de Bertrade l’Ancienne son aïeule. Elle vit à ses côtés à l’abbaye de Prüm dans le Palatinat allemand.
   
   Le roman nous raconte sa survie auprès des plus humbles où elle va apprendre l'art de guérisseuse, son parcours de l’abbaye au lit de Pépin le Bref, sa conquête du pouvoir. Son ambition est non seulement de reconquérir sa place mais de faire couronner Pépin roi des Francs. Elle a appris auprès de son aïeule à diriger une abbaye, elle va mettre son savoir au service de la couronne.
   
   L’époque est rude, trahisons, batailles, meurtres, luttes fratricides, négociations diplomatiques, la dynastie carolingienne est en train de naître, l’Empire d’occident prend forme.
   
   Un roman très réussi qui allie la savoir-faire de conteuse de Martina Kempff et la réalité historique dont l’auteur remplit les blancs avec une grande habileté.
   
   Bertrade apparaît comme une femme avide de pouvoir et pleine d’amour pour ses enfants, sachant faire preuve de diplomatie, de ruse et douée d’une vitalité extraordinaire. Discutant d’égal à égal avec les rois ou les papes, participant aux tractations politiques de l’époque.
   
   Quel portrait attachant et flamboyant de cette femme qui fut sans doute une grande reine!
   
   Martina Kempff tient le pari d’allier histoire et roman de la plus belle façon qui soit; elle a publié plusieurs autres romans historiques, j’espère que les éditions Actes Sud nous donnerons les traductions.

critique par Dominique




* * *