Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La tombe du tisserand de Seumas O'Kelly

Seumas O'Kelly
  La tombe du tisserand
  Le farfadet de Kilmeen (suivi de) Au coin du feu de tourbe

Seamus O'Kelly est un journaliste, auteur de romans et nouvelles, et dramaturge irlandais, né en 1875 (date incertaine) et mort en 1918.

La tombe du tisserand - Seumas O'Kelly

On creuse où?
Note :

   Œuvre posthume de Seumas O'Kelly parue en 1919, l'auteur était décédé le 14 novembre 1918 dans des circonstances mystérieuses, suite à une perquisition musclée des troupes britanniques dans les bureaux du Sinn Fein. Écrivain très connu de son vivant, il eut droit à des funérailles grandioses et fut oublié très rapidement!
   
   Nous sommes à "Cloone na Morav" (Le champ des morts) pour enterrer Mortimer Hehir, le tisserand. Le cortège est formé de Cahir Brown, casseur de pierres, Meehaul Linskey cloutier, et de la veuve du défunt, ils sont suivis par les fossoyeurs, des frères jumeaux. Mais où se trouve la tombe du tisserand?
   
   Cahir et Meehaul sont deux nobles patriarches, mémoires vivantes du village, mais la recherche de la tombe se transforme en affrontements de vieillards butés. Après plusieurs tentatives et autant d'erreurs et de dérangement de défunts, la veuve décide d'aller voir Malachi Roohan, le tonnelier doyen du village qui sera le dernier à être enterré dans ce vieux cimetière.
   
   En chemin, elle pense à sa situation de quatrième épouse du tisserand, homme autoritaire et imbu de sa caste professionnelle. Elle s'amuse de la situation, Mortimer, gardien du sanctuaire, féroce sur les gens inhumés dans ces lieux et dont personne ne se rappelle de l'emplacement du caveau. Roohan lui indique l'emplacement 'Sous l'orme'. Problème, il n'y a pas d'arbre dans le cimetière!
   La veuve anonyme, petit à petit, devient le principal personnage de ce récit à mesure que son sentiment quasi amoureux pour l'un des fossoyeurs grandit. Les vieillards par contre, la fatigue aidant, deviennent presque humbles et sortent de leur querelle stérile, mais l'un trouve la tombe et promet de dénoncer son rival à la prochaine veillée.
   
   D'abord soulignons que ce livre, pour un prix plus que raisonnable, nous offre une introduction, une esquisse chronologique, une bibliographie sélective et une liste d'ouvrages sur Seumas O'Kelly et son œuvre. Seul petit reproche, le postface des traducteurs retire un peu du mystère que laisse ce récit situé à la limite du fantastique.
   
   Un humour féroce dans la recherche de la sépulture du tisserand, un monde qui disparaissait avec lui. Le réel et l'irréel font bon ménage avec une écriture très proche de Flann O'Brien auquel on pense immanquablement. Une découverte due à un heureux hasard.
   
   
   Extraits :
   
   - Tu l'enterreras , dit Meehaul Linskey, où tous ceux de sa race sont enterrés.
   
   - Les souvenirs que lui laissait le tisserand n'étaient ni tendres ni amers.
   
   - Elle se rendit compte avec calme qu'elle n'avait servi qu'à flatter l'égoïsme féroce du tisserand.
   
   - Une expression d'humour tout à fait inquiétante éclaira le visage animé du tonnelier.
   
   - Jamais le monde n'avait été aussi étrange, aussi semblable à ce monde dont avait parlé Malachi Roohan.
   
   - Et elle savait que tôt ou tard, cet homme viendrait à elle et qu'elle l'accueillerait.
   
   - Ainsi O'Kelly nous enseigne-t-il qu'un auteur n'est sérieux que quand il affecte de l'être.
   

   
   Titre original: The Weaver's Grave, A Story of the Old Man.

critique par Eireann Yvon




* * *