Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Piège à mouches de Fredrik Sjöberg

Fredrik Sjöberg
  Piège à mouches
  La Troisième île

Fredrik Sjöberg est entomologiste, biologiste, écrivain et critique littéraire suédois né en 1958.

Piège à mouches - Fredrik Sjöberg

Le monde des syrphidés
Note :

   Pour terminer mon incursion au royaume de la nature, je vous propose un petit livre réjouissant, tout en humour et nostalgie.
   L’entomologie, cette science de l’éphémère mêlée d’un brin de philosophie, mâtinée d’un peu d’écologie avec quelques digressions vers l’art, la biologie (le vrai métier de l’auteur) et la collectionnite aiguë, histoire de prouver que l’entomologie mène à tout.
   Entrez dans le mondes des syrphidés, si comme moi ce nom ne vous dit rien, mais alors rien du tout c'est qu'il s'agit du monde de l’entomologie. Un monde particulier qui tient un peu du burlesque c’est l’auteur lui-même qui le dit :
   "Car tout le monde connaît cette image d’Epinal de l’entomologiste : un hurluberlu essoufflé qui court à travers champs et bosquets à la poursuite de papillons fuyants"

   
   Mais me direz vous les syrphidés dans tout ça? Là l’entomologiste est un homme calme au point que :
   "un passant risque facilement de prendre le chasseur de syrphes pour un convalescent plongé dans quelque forme de méditation."

   
   Je lève un coin du voile : les syrphes sont des mouches que l’on peut aisément confondre avec des abeilles ou autres hyménoptères.
   Notre auteur amateur, voire complètement obnubilé par les fameuses syrphes tombe en admiration devant un certain René Malaise, inventeur d’un piège à mouches. Un instrument d’une rare efficacité car testé sous toutes les latitudes de la Birmanie au... Kamchatka.
   
   C’est parti pour une foule d’anecdotes, d’aventures toutes plus ou moins désopilantes et improbables mais attention toutes parfaitement documentées car le narrateur est réellement : biologiste, collectionneur de syrphes et accessoirement écrivain. On saute donc allègrement du terrain à la réflexion, de la passion à la rêverie entomologique.
   
   La vie de l’auteur se déroulant sur une île, cela apporte un côté retraite méditative au récit. Il est en bonne compagnie car le saviez-vous, Tomas Tranströmer le tout récent Prix Nobel est aussi un collectionneur d’insectes de premier plan!
   
   La drôlerie, le ton incisif, le mélange de légèreté et de profondeur et l’originalité du propos ont suffi à mon bonheur. Un récit divertissant et plein d’esprit.

critique par Dominique




* * *