Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'historienne et Drakula de Elizabeth Kostova

Elizabeth Kostova
  L'historienne et Drakula
  Les voleurs de cygnes

L'historienne et Drakula - Elizabeth Kostova

Suspense et voyage au cœur d’une réalité fantastique
Note :

   Elizabeth Kostova est historienne. Elle est universitaire, fille d’universitaires. Son enfance, elle la passe à voyager aux côtés d’entités parentales assoiffés de culture et de connaissance. Le socle de l’histoire est pratiquement posé. La narratrice de ce roman écrit comme un journal de rédaction de thèse est une adolescente, fille d’un historien brillant devenu diplomate, qui découvre au fil des pages la passion dissimulée de son père pour Drakula.
   
   Qui était vraiment Vlad Drakula, Comte de Valachie ? Est-il véritablement mort au quinzième siècle ou continue-t-il à errer parmi les mortels de notre époque ?
   
   Elizabeth Kostova se plonge dans la quête de ce personnage historique à travers le monde, d’Asmterdam à Istanbul et d’Oxford aux Pyrénées-Orientales. Avec une plume et certains postulats narratifs hors du commun (première personne récurrente pour différents personnages, dialogues croisant l’épistolaire posthume, documentation historique…) l’auteur nous entraîne dans un univers haletant, plein de rebondissements emprunts de mystère, de fantastique et de réalité. Car l’auteur nous avertit à l’incipit du livre : tout fait exposé dans ce livre s’appuie sur un élément historique vérifié à la manière de la méthode historique, son imagination ne comblant que certains vides ou liens par des éléments tout à fait probables. Alors que penser de cette légende : comme un mythe occulte dont la véracité est appuyée par une lecture orientée de preuves historiques physiques ? Ou sommes nous tout simplement en présence d’une nouvelle manifestation du syndrome « Da Vinci Code » où l’auteur infecté par ce virus prend les élucubrations de quelques marginaux pour dit et certains documents anachroniques comme preuve d’une réalité onirique ?
   
   Quoiqu’il en soit, ce livre (roman ou quête universitaire) est un véritable bijou d’écriture et de suspense, soulevant une mouvance littéraire encore trop peu représentée et assumée : le mélange intelligent des styles, la fluidité du squelette romancé et un rythme purement haletant qui ne nécessite point trop de sang pour parler de Drakula.

critique par Kassineo




* * *