Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 10 ans: Nuits de cauchemar de R. L. Stine

R. L. Stine
  Dès 10 ans: Nuits de cauchemar
  Dès 10 ans: La Nuit des Pantins
  Ados: C'est mon premier jour d'école... tous les jours!
  Dès 09 ans: Le petit magasin de monstres

Robert Lawrence Stine, aussi connu sous le nom de R. L. Stine, est un écrivain américain né en 1943. Il est l'auteur de nombreuses histoires d'horreur, notamment à travers la collection "Chair de poule". Il se décrit souvent comme "le Stephen King des enfants".
(Wikipedia)

Dès 10 ans: Nuits de cauchemar - R. L. Stine

Pas vraiment horrible
Note :

   Le "Chair de Poule" sur lequel j'ai jeté mon dévolu tient autant du roman d'horreur que Mary Poppins tient du thriller.
   
   Âgé de douze ans, Matt n'a pas une vie facile : sa mère n'est jamais là, son frère et sa sœur aînés se liguent toujours contre lui et leur chien de poche le déteste et cherche à l'attaquer à la moindre occasion. Son frère Greg a même l'idée de faire un reportage avec haut-parleur et de commenter les faits et gestes d'un Matt qui n'a rien demandé : "L'habitat naturel de Matt est une chambre minuscule remplie de livres de science-fiction et de maquettes de vaisseaux spatiaux. Le sol de cette tanière est jonché de vieilles chaussettes et de bandes dessinées. On remarque çà et là des miettes de pizza qui constituent l'aliment de base de Matt le naze. Comment peut-il survivre dans un tel environnement? Les scientifiques restent perplexes, mais n'oublions pas que le comportement des nazes a toujours été un grand mystère pour les êtres humains normaux."
   
   Lorsque sa mère refuse de le laisser s'installer dans la chambre d'amis, beaucoup plus spacieuse, Matt se rebelle et s'y faufile en pleine nuit, bien décidé à y dormir enfin. C'est ainsi qu'il crée une faille temporelle qui le fait se transformer à chaque fois qu'il s'endort : il vieillit, rajeunit, devient un monstre, un écureuil, mais le pire dans tout ça, c'est que la police du réel est à ses trousses, bien décidée à l'anéantir avant qu'il ne crée davantage de dégâts.
   
   Un roman pour enfants/adolescents divertissant qui se lit tout seul, malgré le procédé récurrent et le manque de surprise, chaque chapitre s'articulant selon la même logique.

critique par Lou




* * *