Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La gigue du pendu de Ann Featherstone

Ann Featherstone
  Que le spectacle commence!
  La gigue du pendu

Née en 1954, Ann Featherstone est conférencière d'histoire du spectacle à l'Université de Manchester et chercheur en études théâtrales au prestigieux collège Royal Holloway de l'Université de Londres. En dehors des romans, elle a écrit plusieurs ouvrages de non fiction sur les distractions populaires de l'époque, dont Le clown victorien, en collaboration avec Jacky Bratton.
(Source éditeur)

La gigue du pendu - Ann Featherstone

Roman d'aventure plus que roman policier
Note :

   L'an dernier je me suis régalée avec une nouvelle parution victorienne des éditions 10/18, "Que le Spectacle commence!", écrit par Ann Featherstone. Ce roman avait pour cadre le monde du spectacle, dans un milieu populaire. Cependant, pour les amateurs de romans policiers, il faut savoir que ce roman, au même titre que le dernier paru, "La gigue du pendu", n'est pas vraiment fidèle au genre ; je pense d'ailleurs qu'il était plus commode de proposer ces romans en France dans la série Grands Détectives (ceux qui apprécient Anne Perry ou Lee Jackson découvriront plus facilement Ann Featherstone), mais il s'agit davantage de romans d'aventures, dans la tradition du roman populaire victorien.
   
   Ce nouveau roman débute avec la pendaison d'un homme accusé de meurtre. Parmi la foule venue se repaître de cet événement macabre, un petit garçon hurle qu'il va «crever» quelqu'un. C'est le fils de George Kevill, le condamné, en principe innocent et tombé dans un traquenard. En parallèle nous retrouvons le monde du spectacle avec Bob Chapman et ses chiens malins : Bob vient lui aussi d'un milieu pauvre, il gagne sa croute en faisant des tours avec ses deux chiens et rencontre un tel succès qu'on lui propose un rôle dans une pièce pour Noël en plus de son travail régulier à l'Aquarium. Bob est le principal personnage de ce roman, celui que l'on suit le plus et dont la route croise celle du fils de Kevill, le mêlant bien malgré lui à un complot sordide. Bob est un héros tranquille, un homme brave et attachant pour qui la vie n'a pas toujours été facile et dont le principal rêve serait de s'installer à la campagne. Mais le destin en décide autrement, et en se retrouvant dans un véritable pétrin, Bob sera obligé d'aider le jeune Barney à enquêter sur la mort de son père et, ainsi, à découvrir un bien sinistre commerce.
   
   J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce deuxième roman. Une fois encore j'ai été séduite par la description des quartiers populaires et du milieu si particulier du spectacle, avec un petit clin d’œil au premier roman, dont le héros est évoqué à deux reprises, sans jamais intervenir dans l'histoire. Je ne cherchais pas une histoire policière donc je me suis régalée avec ce récit plein de rebondissements, riche en personnages hauts en couleur. Le cœur du complot, autour d'enfants des quartiers pauvres, m'a fait penser à une lecture d'il y a quelques années, dont je n'arrive pas à me rappeler exactement (si cela dit quelque chose à quelqu'un, ça m'intéresse...), mais il était crédible et j'imagine sans doute malheureusement assez réaliste par rapport à ce qui attendait les enfants les plus démunis des bas fonds de Londres. J'ai également été surprise (et donc ravie) par un renversement de situation que je n'avais pas vu venir (mais je n'en dirai pas plus pour éviter les spoilers). Bref, il ne vous reste plus qu'à le découvrir à votre tour!

critique par Lou




* * *