Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Chapardeuse de Rebecca Makkai

Rebecca Makkai
  Chapardeuse

Chapardeuse - Rebecca Makkai

Une bibliothécaire hors norme
Note :

   Rentrée littéraire 2012
   
   
   " Je continue de penser que les livres peuvent vous sauver"
   
   Lucy a choisi de prendre un poste dans la section jeunesse de la bibliothèque d’un bled du Missouri, ce qui désole ses parents. Tous les vendredis à 16h30, les enfants s’assoient autour d’elle, pour écouter l’histoire qu’elle leur lit. Ils sont plusieurs fidèles à ne rater sous aucun prétexte ces séances de lecture, parmi lesquels Ian Drake, un jeune garçon passionné de littérature jeunesse. Mais la mère de Ian ne voit pas d’un très bon œil ces séances de lecture, de même qu’elle n’apprécie pas le style de romans qu’il ramène de la bibliothèque… Ce qu’elle ne manquera pas de signifier à Lucy, en la prenant pour une de ses collègues Sarah Ann. Lucy passe de longues heures à discuter avec Ian, ce lecteur curieux de tout et avide de lire toujours plus.
   
   Jusqu’au jour où un papier malencontreusement lu lui confirme ce qu’elle soupçonnait… Les parents de Ian, fervents pratiquants, s’inquiétant des orientations sexuelles de leur fils qu’ils soupçonnent d’avoir des penchants homosexuels, ont demandé à Bob Lawson, un fondamentaliste qui œuvre à la réhabilitation dans le Christ des frères et sœurs sexuellement désorientés, de s’occuper de Ian, leur fils unique, afin de le remettre dans le droit chemin. Mais ce dernier va fuguer, trouvant refuge à la bibliothèque où Lucy le découvrira un matin avec son baluchon à la main. Alors contre toute attente, elle part avec lui…
   
   Un road movie à la rencontre de soi même et un portrait de bibliothécaire attachante. Ce roman frais et original, non dénué d’humour, est une bouffée d’oxygène. Il se démarque de la production actuelle en traitant avec brio d’un sujet improbable. Ce roman tout à fait charmant offre une réflexion sur la tolérance et la perception d’autrui, et fait passer un très agréable moment. Une des bonnes surprises de la rentrée littéraire.

critique par Éléonore W.




* * *