Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Gel nocturne de Knut Faldbakken

Knut Faldbakken
  Gel nocturne

Knut Faldbakken est un journaliste et écrivain norvégien né en 1941, auteur de romans et de pièces de théâtre.

Gel nocturne - Knut Faldbakken

Intrigue sans temps morts
Note :

   Deux affaires apparemment sans lien entre elles.
   
    Les Hammerseng, deux personnes âgées, sont retrouvées mortes à leur domicile, Lydia au pied de l’escalier sans doute victime d’une chute avec son fauteuil roulant (Ils avaient aménagé l’étage depuis son invalidité), Georg suicidé en se tirant une balle dans la bouche, suite à la chute mortelle de sa femme. Un couple uni que l’inspecteur Valmann avait fréquenté lorsqu’il était adolescent et ami de leur fils. Ecarté de l’enquête à cause de cette ancienne amitié, il ne peut s’empêcher de s’investir à titre privé. Sa compagne, chargée du dossier avec un collègue, ne comprend pas ses réticences devant l’évidence des faits. Pour lui, certaines choses ne collent pas, par exemple l’absence de piano, inexplicable pour une musicienne comme Lydia, et les enfants, où sont-ils? Ils ont disparu sans laisser de traces.
   
   Mais un autre cadavre ou plutôt des bouts de cadavre sont retrouvés disséminés dans la forêt au bord du lac Mjǿsa, impossible de l’identifier. L’enquête échoit à Valmann. Petit à petit, ses recherches l’amènent à soupçonner un lien entre les deux affaires.
   
   Après "L’athlète" et "Frontière mouvante" Knut Falbakken nous donne à lire un polar captivant, à l’intrigue très resserrée, sans temps morts. Il sait capter le lecteur.
   
    A lire sans modération.
   ↓

critique par Michelle




* * *



Ennui polaire
Note :

   Un cran au dessus du précédent* polar lu, "Gel nocturne" ne m’a pas déçue mais je me suis un peu ennuyée.
   
   La Norvège par temps froid et gris. Disons que j’ai eu du mal à me passionner pour ce malheureux inspecteur Jonfinn Valmann qui est écarté d’une enquête sous prétexte qu’il connaissait un peu les victimes. Un couple âgé massacré sauvagement et dont le fils, Klaus, fut son copain au lycée.
   
   L’enquête est du coup confiée... à sa petite amie Anita, convenez que cela le fasse un peu enrager. Au lieu de mener son intrigue allègrement l’auteur nous traîne un peu dans les méandres de la vie de couple et c’est cet aspect qui m’a un peu endormie, par contre j’ai aimé l’obstination dont Valmann va faire preuve pour résoudre l’enquête et le portrait du couple assassiné qui n’est pas piqué des vers.
   
   Je ne crois pas que je donnerai un autre rendez-vous à Jonfinn Valmann.
   
   
   
   * Les Anges de New-York - JR Ellory

critique par Dominique




* * *