Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La fabrique des illusions de Jonathan Dee

Jonathan Dee
  Les privilèges
  La fabrique des illusions
  Mille excuses

Jonathan Dee est un écrivain américain né en 1962.

La fabrique des illusions - Jonathan Dee

Incroyable d’intensité
Note :

   Rentrée littéraire 2012
   
   Molly, élève de troisième, est une adolescente séduisante qui semble indifférente à tout ce qui l’entoure, y compris à son propre pouvoir de séduction. Les hommes sont fascinés par sa beauté et son charisme. Elle devient la baby sitter attitrée de la famille Vincent et Dennis, le père de famille est, comme tous les hommes, très attiré par elle.
    Lorsqu’elle sera contrainte de quitter la ville après un scandale, elle ira à New York rejoindre son frère et aura une liaison avec John, rencontré à la faculté d’histoire de l’art, où elle va aux cours qui l’intéressent. Mais elle le quittera sans explication, alors qu’il est fou amoureux d’elle.
    Nous retrouvons ce dernier dix ans plus tard, en couple avec Rebecca… Devenu un publicitaire réputé et menant une vie a priori sans nuage, il est repéré par Osbourne, un publicitaire avant gardiste. Il va accepter de quitter son entreprise pour le suivre, et se lancera avec lui dans une nouvelle vision de la publicité. Osbourne veut en effet transformer la pub en art et entraine dans son délire John, complètement fasciné par cet homme. Jusqu’au jour où, dans le cadre de son travail, il retombe sur Molly…
   
   Un roman savamment organisé autour de trois personnages : Molly qui apparait la première, encore enfant, avant que nous soit présenté John adulte, soit une fois qu’il a perdu Molly de vue. Et qu’il va retrouver alors qu’il l’a occultée et qu’il est en pleine réussite professionnelle. Ce passage où ils se revoient, alors que l’un et l’autre ne s’y attendent pas, est un grand moment dans ce roman, incroyable d’intensité.
   
   Habilement et magnifiquement construit, ce livre tourne autour de ce trio, et la seconde partie est absolument bluffante. Il est souvent dit de l’auteur qu’il aurait pu être chirurgien tant il dissèque les événements et les personnages, dont il offre de magnifiques et troublants portraits.
   L’auteur sait en effet décrire les moindres détails avec beaucoup de talent et d’efficacité. Je l’avais découvert avec «Les privilèges» mais j’ai trouvé ce roman bien supérieur. Le final est somptueux, impossible à prévoir… Le sentiment et les rapports amoureux sont aussi analysés avec beaucoup de finesse. Bref, c’est un roman passionnant, difficile à abandonner tant l’auteur sait faire monter la tension jusqu’au dénouement.

critique par Éléonore W.




* * *