Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

V comme: Green Manor - T 1 à 3 de Fabien Vehlmann

Fabien Vehlmann
  V comme: Green Manor - T 1 à 3

Fabien Vehlmann est un scénariste français de bandes dessinées né en 1972.

V comme: Green Manor - T 1 à 3 - Fabien Vehlmann

16 charmantes historiettes criminelles
Note :

   Dessinateur : Denis Bodart
   
   Et c'est parti! Un premier mystère anglais pour bien démarrer 2013...
   
   En décembre, j'ai découvert dans une petite librairie l'album "Green Manor", que je ne connaissais pas du tout. Je viens de voir sur le Net qu'il s'agit à la base d'une série et que j'ai acheté l'intégrale, en tout cas j'ai été attirée par le livre lui-même : un gros format et une belle couverture évoquant les anciennes reliures (ce livre est vraiment un très bel objet). Sur les recommandations du libraire, je me suis laissée tenter, ce qui n'était pas bien difficile sachant qu'il s'agit de courtes histoires ayant pour cadre Londres au XIXe. Et j'adorais la phrase en quatrième de couverture : "Le meurtre n'est rien sans un peu d'élégance". Elle rend tout à fait l'esprit de cet album.
   
   Le recueil s'ouvre avec la visite d'un aliéniste dans un asile où est enfermé un fou dangereux, dont il aimerait mieux connaître la psychologie. Ce patient était autrefois employé du Green Manor, club londonien de gentlemen triés sur le volet. Son histoire est extraordinaire, car il s'apprête à relater toutes les affaires sordides dont il a été témoin lorsqu'il travaillait au club. Il prétend ainsi que sous ses dehors hautement respectables, le club compte parmi ses membres des hommes fascinés par le crime et heureux de débattre de sujets sordides, de donner leur avis dans des enquêtes, lorsqu'ils ne décident pas purement et simplement de passer à l'acte ou de se mettre au défi de s'assassiner mutuellement. Avec élégance et flegme, bien évidemment!
   
   Je me suis régalée lors de cette plongée en compagnie inquiétante! Avant d'ouvrir l'album, je craignais que les historiettes si courtes soient un peu creuses, or chaque récit est très bien mené et tient le lecteur en haleine. Le format devient finalement un atout, car on peut arrêter et reprendre sa lecture selon l'envie (comme moi qui lisais une ou deux histoires certains soirs avant de m'endormir), sans perdre le fil de l'histoire ou s'arrêter alors que se profile un passage particulièrement palpitant!
   
    Les dessins m'ont beaucoup plu aussi mais c'est l'atmosphère le meilleur atout de cette bande-dessinée. Imaginez les gentlemen anglais les plus flegmatiques qui soient, occupés à boire du thé et à lire les nouvelles du jour avec la plus grande retenue tout en ponctuant la conversation de leurs semblables de quelques commentaires extrêmement cyniques, appréciant en connaisseurs la mise en œuvre de tel meurtre, songeant à mettre leurs propres plans à exécution pour pimenter un peu leur quotidien si policé. Comment ne pas s'amuser du contraste entre les intentions brutales et viles et le comportement tout à fait exquis de Lord Machin-chose et du Professeur Trucmuche? De l'Assassinat considéré comme un des Beaux-Arts est ici mis en pratique!
   
   Highly recommended!

critique par Lou




* * *