Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La Mémoire d'une autre de Mélanie Rose

Mélanie Rose
  La Mémoire d'une autre

La Mémoire d'une autre - Mélanie Rose

Fatigante guimauve
Note :

   Au cours d'une violente tempête de neige, une jeune femme est victime d'un accident de la route. À son réveil chez les gens qui l'ont recueillie, elle a tout oublié : qui elle est, d'où elle vient, où elle va. Près d'elle se trouve une petite fille, Jade, 6 ans, qui lui annonce que sa sœur Ambre l'avait prévenue de son arrivée. Pourtant, peu après, la jeune amnésique découvre qu'Ambre est censée être morte deux ans auparavant, et que depuis, Jade n'a pas prononcé un seul mot... Malgré les réticences de la gouvernante de la maison, le père de famille, Vincent, décide d'accueillir la jeune femme jusqu'à ce qu'elle recouvre la mémoire. Alors que la neige entrave les déplacements et les communications, notre héroïne tente de reconstituer son passé en se soumettant à des séances d'hypnose. Mais les souvenirs qui lui reviennent semble être ceux d'une certaine Kitty, ayant vécu à la fin du XIXe siècle. Tout en tentant de découvrir son identité, la jeune femme est de plus en plus intriguée par la personnalité de Vincent, et surtout par les fêlures qu'il essaie de dissimuler : la mort de sa fille aînée, le danger qui pèse sur la cadette, atteinte de la même maladie, le départ précipité de leur mère après le décès d'Ambre... Autant de zones d'ombres que l'héroïne va devoir éclaircir avant de comprendre qui elle est réellement.
   
   En exclusivité pour vous, la recette d'un roman féminin à succès : prenez une héroïne attachante, empêtrez-la dans une situation délicate, ajoutez quelques personnages secondaires au grand cœur mais au passé trouble, parsemez le tout d'une bonne dose de surnaturel et d'ésotérisme, sans oublier l'histoire d'amour consacrée, avec prince charmant à la clé et happy end. Et voilà, le tour est joué. Votre roman n'aura aucun intérêt littéraire, mais il se vendra bien et enchantera des milliers de lectrices rêvant d'une destinée tout aussi romantique que vos personnages. Ce livre se conforme parfaitement à cette recette en n'hésitant pas à surfer sur la vague "Et si c'était vrai", dont il reprend les principaux éléments l'air de rien, mais en inversant la perspective.
   
   Pas grand chose, voilà ce que vaut le roman de Mélanie Rose (un nom sirupeux à souhait pour écrire ce genre de bouse, on ne pouvait rêver mieux), dont la lecture se révèle atrocement fastidieuse : non seulement les rebondissements sont prévisibles à des kilomètres et les personnages sont stéréotypés au possible, mais en plus l'ensemble est digne d'un téléfilm allemand diffusé sur M6 en début d'après-midi pendant les vacances de la Toussaint, c'est dire. Le dénouement est attendu, le style inexistant, accumulant les clichés et les poncifs jusqu'à l'overdose, et l'ensemble manque sérieusement d'originalité et d'inventivité. Même la couverture est désespérante! Pour le dire simplement, ce livre au goût du guimauve vous donne l'impression d'avoir abusé des pâtisseries pendant un interminable déjeuner dominical chez votre grand-mère : on en sort écœuré, fatigué et avec la désagréable impression d'avoir perdu son temps. En bref, si vous n'êtes pas un lecteur assidu de Danielle Steel, Cathy Kelly, Maeve Binchy et autres, passez votre chemin : la mièvrerie et les bons sentiments, ça lasse très vite.

critique par Elizabeth Bennet




* * *