Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ne lâche pas ma main de Michel Bussi

Michel Bussi
  Nymphéas noir
  L'avion sans elle
  Ne lâche pas ma main
  Gravé dans le sable
  N’oublier jamais
  On la trouvait plutôt jolie


Michel Bussi est un enseignant, écrivain et politologue français né en 1965 à Louviers.

Ne lâche pas ma main - Michel Bussi

Polar réunionnais
Note :

   La Réunion. Ses décors paradisiaques. Ses eaux turquoises, son volcan mythique, ses plages de rêve. Ambiance farniente, palmiers, cocktails à volonté. Un couple d'amoureux, Liane et Martial Bellion, en vacances dans un hôtel de luxe. Avec eux, leur petite fille, surnommée Sofa et âgée de 6 ans. Mais en ce vendredi de mars, le rêve vire au cauchemar.
   
   Lorsque Liane disparaît mystérieusement de l'hôtel, en laissant dans leur chambre une traînée de sang, Martial devient le suspect n°1, d'autant que ses déclarations, confuses et contradictoires, ne plaident pas vraiment en sa faveur. Rapidement, les témoignages des employés de l'hôtel l'accablent, et la police décide de l'interpeller. Au même moment, Martial réussit à leur échapper, prenant la fuite avec la petite Sofa. Aussitôt, les enquêteurs se lancent dans une gigantesque course-poursuite à travers toute l'île, à grand renfort de barrages routiers et de patrouilles en hélicoptère. Mais derrière cette chasse à l'homme exceptionnelle, ponctuée de cadavres qui ne laissent aucun doute sur la culpabilité de Martial Bellion, se cache peut-être une redoutable manipulation...
   
   Difficile, lorsqu'on a été l'auteur d'un excellent roman, best-seller de surcroît, de réitérer l'exploit avec son nouvel ouvrage. Michel Bussi, porté aux nues, et à juste titre d'ailleurs, pour "Un avion sans elle", nous propose avec ce nouveau polar un roman à mille lieues du précédent, ne serait-ce que pour le cadre où il plante son action : l'île de la Réunion, qui incarne presque un personnage à part entière tant elle joue un rôle prépondérant dans l'intrigue. Mais pas l'île des touristes et des clichés, celle des Réunionnais eux-mêmes, une population métissée où cohabitent tant bien que mal Cafres, Malbars, Zoreilles et Zarabes.
   
   Si au début, le lecteur est un peu perdu entre les descriptions de paysages à couper le souffle et l'abondant vocabulaire créole, explicité par des notes de bas de page, il se laisse très vite entraîner dans un tourbillon exotique virevoltant et bien plus exaltant que le meilleur des guides touristiques. Michel Bussi nous emmène des plages de rêve aux forêts luxuriantes, en passant par les pentes désertiques du Piton de la Fournaise ou les grottes créées par les écoulements de lave...
   
   Un décor exceptionnel qui sert de cadre à une intrigue qui semble assez banale durant les premières pages, mais qui gagne en profondeur et en intensité au fil des chapitres : on croit d'abord au traditionnel schéma du coupable idéal qui se révèle objet d'une sombre machination, comme dans un mauvais Harlan Coben, mais la réalité est plus complexe et plus palpitante que cela, servie par une narration dynamique et par un suspense habilement distillé au fil des révélations et rebondissements qui jalonnent l'ouvrage.
   
   Et même si, finalement, ce roman est moins original et moins percutant que le précédent, il reste un très bon polar, dépaysant et au rythme haletant, porté par une écriture fine et de belles trouvailles stylistiques.

critique par Elizabeth Bennet




* * *