Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les très riches heures de l’humanité de Stefan Zweig

Stefan Zweig
  Le joueur d'échecs
  Amok
  Wondrak
  Marie-Antoinette
  Vingt-quatre heures de la vie d'une femme
  Lettre d’une inconnue
  Le voyage dans le passé
  La Confusion des sentiments
  Brûlant secret
  Un soupçon légitime
  Conscience contre violence
  Le Monde d’hier
  Journaux
  Clarissa
  Un mariage à Lyon
  La peur
  Erasme
  Les très riches heures de l’humanité
  Destruction d'un cœur
  Nietzsche
  Le Chandelier enterré
  Romain Rolland / Stefan Zweig : Correspondance 1910-1919

Stefan Zweig est un écrivain, dramaturge, journaliste et biographe autrichien né en 1881 à Vienne en Autriche-Hongrie, il s'est suicidé avec son épouse en 1942, au Brésil.

Les très riches heures de l’humanité - Stefan Zweig

Dans les pas de l'histoire
Note :

   Douze récits étincelants autour d'hommes et évènements qui ont fait l'histoire
   
   Un petit livre, court et très attrayant. Ecrit vers 1920, Stefan Zweig montre ici tout son talent de conteur à travers douze personnages ou faits historiques, douze moments de l’humanité.
   En allemand le titre est beaucoup plus beau : Les Heures étincelantes.
   
   Un choix très varié qui s’étend du XVème siècle à l’aube du XX ème.
   
   La prise de Byzance en 1453 par le Sultan qui transformera Sainte Sophie la grande cathédrale en un mosquée, Mahommet abattant la croix qui la domine, une chute dit Zweig qui "fait frissonner tout l’occident".
   
   Le final c’est 1917 Lénine arrivant en Russie, délaissant l’exil en Suisse, il rentre pour changer le destin de millions d’hommes, accompagné de façon prémonitoire par Staline "Les dix jours qui ébranlèrent le monde vont bientôt commencer".
   
   Entre ces deux évènements Zweig dresse le portrait d’hommes qui ont changé le monde, voyez Haendel composant son Messie et Dostoïevski attendant son exécution ou encore Rouget de Lisle composant un chant "alliant à la perfection paroles et musique" .
   
   L’art de Zweig est de dresser en peu de page le portrait d’un personnage, de situer un fait déterminant dans une histoire plus riche, de donner envie d’en savoir plus.
   
   Inventeur, découvreur, aventurier, vainqueur ou vaincu arpentant la plaine de Waterloo, tous ont changé à leur façon le cours de l’histoire des hommes.
   
   La lecture est aisée, Zweig fait preuve d’un lyrisme qui marque son admiration pour ces moments de l’histoire.

critique par Dominique




* * *