Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 05 ans: Ma chère grand-mère est une sorcière de Tracey Corderoy

Tracey Corderoy
  Dès 05 ans: Ma chère grand-mère est une sorcière
  Dès 04 ans: Ma chère grand-mère exagère

Dès 05 ans: Ma chère grand-mère est une sorcière - Tracey Corderoy

Mamie magie
Note :

     Illustré par Joe Berger
   
   
   Thèmes : Grand-mère, Magie, Humour
   
   
   Beaucoup de couleurs, vives, flashy et fun : du rose, du jaune, du violet qui contrastent avec l'univers de la grand-mère en noir et gris, agrémentent ce nouvel album qui a pour thème la magie mais pas seulement. Car cette grand-mère est une sorcière. Ce n'est pas une grand-mère comme les autres. Elle porte des chapeaux, des bonnets longs et est toujours entourée de chats, de crapauds et de chauves-souris. Elle prépare des bouillasses et sa voiture est un balai!
   Mais dis-moi si tu avais une grand-mère différente, chercherais-tu à la faire ressembler à toutes les autres ou l'aimerais-tu telle qu'elle est?
   
   De fait, si l'histoire est drôle et pleine de bonne humeur, la couverture quant à elle attire l’œil des enfants qui auront tout de suite envie d'ouvrir le livre. C'est un album intergénérationnel qui nous parle du droit à la différence, à être unique et d'avoir son propre univers. Car la petite fille qui nous présente sa grand-mère essaie de la rendre plus conventionnelle, plus normale afin qu'on ne la remarque pas trop. Si modifier l'apparence de quelqu'un est facile, il n'en reste pas moins que cette mamie, métamorphosée en un modèle de classicisme mesuré, n'est pas heureuse et s'ennuie. Où est passée sa personnalité si amusante et son côté si pimenté?
   
   Un album merveilleusement illustré grâce à des dessins pleines pages et des illustrations très expressives. On appréciera le côté so british de Ma sorcière bien aimée grâce à un graphisme original et dynamique. Un petit délice sur la tolérance et l'acceptation d'autrui à savourer...

critique par Laël




* * *