Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Sous l'eau qui dort de N.M. Zimmermann

N.M. Zimmermann
  Ados: Sous l'eau qui dort
  Ados: Les ombres de Kérohan

Ados: Sous l'eau qui dort - N.M. Zimmermann

Qui dort et dîne...
Note :

   Thèmes : Malédiction, Fantastique, Mystère, Sorcière
   
   
   Quatrième de couverture :
   "Il y a bien longtemps, à Dentown, les eaux du lac scintillaient en été. On venait s’y baigner ou s’aimer au bord de son eau transparente comme une vérité. Maintenant, on y croise seulement les ombres menaçantes de son fond. Il y a eu la Noyée, cette pauvre fille avec ses grosses lunettes, puis ce petit garçon aux bottes jaunes, disparu comme par enchantement. Plus personne ne vient au lac maudit, sauf ceux qui ont des voeux à lui faire exaucer. Norah, elle, voulait une nouvelle vie rêvée, juste un peu trouble comme l’eau du lac : devenir quelqu’un d’autre. Une Claudia, reine de beauté du lycée au regard bleu saphir. Un simple petit arrangement, pas vraiment un mensonge. Puis soudain une épaisse couche de poudreuse noire a recouvert les arbres. Le vieux Preston avec son sourire de squelette est sorti de son tombeau. Et, surtout, Richard Tyler est mort en se vidant de son sang. Les trois sorcières de la forêt, elles, le savent bien. Le lac tient toujours ses promesses. Il donne, il prend sous son eau qui s’éveille. À Dentown, ce qui vivait hier va devoir mourir."
   
   
   Dentown, une ville d'apparence calme, sa forêt, ses paysages immaculés, son lac impassible. Dentown ce sont aussi ses noyades inquiétantes dans le lac maudit dont il faut craindre l'eau qui dort, qui donne, qui prend, qui exauce les vœux et reprend la vie. Une maladie étrange d'autant plus soudaine qui fait tousser et s'étouffer les habitants, un homme maltraité par sa femme, ressurgissant de l'agonie on ne sait par quel miracle... autant de secrets voilés qu'il va falloir résoudre. Puis il y a ces jeunes lycéens : Claudia, populaire, belle, inaccessible, Gabriel Constantine, riche, un brin narcissique et John, timide, frustré cachant sa violence.
   
   Une bonne dose de fantastique mélangée à des scènes se rapprochant des meilleurs films d'épouvante, on imagine aisément ce Mal qui entoure les eaux du lac. Force maléfique, magie noire, monstre assoiffé de vengeance qui gît sous l'eau, attendant l'heure propice pour récupérer son dû. Car ici l'homme est égoïste, l'homme a de nombreux défauts notamment celui de rejeter la différence, d'expulser les étrangers, d'annihiler l'inconnu. Comme si toute cette noirceur humaine se métamorphosait en une force qui exauce les souhaits et offre la mort. Un pacte avec le Diable.
   
   Une ambiance mystérieuse, fascinante mais angoissante et frissonnante, un drame que l'on va découvrir au fur et à mesure de l'intrigue : celle de la chasse aux sorcières conduisant au meurtre injuste et cruel, celle des vieux villages superstitieux qui s'en prennent à deux femmes et une enfant Grace. Qu'est-ce qui pousse des êtres humains à marginaliser ainsi des femmes, à les expulser de la civilisation, contraintes de s'exiler au fond de la forêt? C'est un excellent thriller surnaturel, plein de suspense, fort bien écrit, s'inspirant du folklore anglo-saxon, sur la folie meurtrière et collective, les noirceurs de l'âme, l'envie, la jalousie, le désir, la vengeance, le tout subtilement amené à la manière des vieilles légendes...
   
   A découvrir absolument!

critique par Laël




* * *