Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

A l'encre russe de Tatiana De Rosnay

Tatiana De Rosnay
  Spirales
  La mémoire des murs
  Elle s’appelait Sarah
  Le cœur d'une autre
  Moka
  Le Voisin
  Boomerang
  Rose
  A l'encre russe
  Manderley for ever

* Interview dans la rubrique "Rencontres"

A l'encre russe - Tatiana De Rosnay

Sans plus
Note :

   En partant sur les traces d'un secret de famille, le héros, Nicolas devient écrivain et signe  un best seller au succès planétaire immédiat. Adapté au cinéma, son œuvre largement autobiographique, le propulse dans la sphère très prisée des auteurs à succès. L'actrice principale a même obtenu un Oscar.
   
   Conforté par cette superbe réussite littéraire, Nicolas se voit ouvrir les portes de la célébrité et d'un monde très "people" où les apparences suffisent.
   Son éditrice lui a aussitôt proposé un fabuleux contrat pour le roman à venir.
   Sa vie roule sur l'or et dans les paillettes et son monde s'ouvre dans le luxe et les étoiles qui tournent autour.
   Mais voilà, l'inspiration manque et l'angoisse de la page blanche l'habite depuis plusieurs années maintenant.
   Il vit sur une notoriété qui s'essouffle, il illusionne ses fans, fait croire qu'il est en train d'écrire, a-t-il encore du talent, d'ailleurs?
   
   Pendant un week-end sur une île italienne, paradisiaque, dans le luxe feutré d'un hôtel cinq étoiles, il va essayer de renouer avec l'écriture mais rien ne se passera comme il le souhaite.
   
   L'histoire peut paraître simple mais le portrait que fait Tatiana de Rosnay du monde de l'édition et des écrivains à succès est impitoyable. 
   Le lecteur saura sûrement reconnaître qui se cache derrière certains personnages.
   
   Le secret de famille n'est pas le plus important dans l'histoire, c'est surtout la personnalité de Nicolas qui est détaillée dans sa superficialité, sa suffisance, son ambition, son vide aussi.
   Les personnages qui gravitent autour de lui sont tout aussi féroces et égoïstes.
   
   Un livre agréable à lire mais sans plus.

critique par Marie de La page déchirée




* * *