Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Rendez-vous en septembre de Anne Vantal

Anne Vantal
  Ados: Peine maximale
  Ados: Rendez-vous en septembre

Ados: Rendez-vous en septembre - Anne Vantal

11 destins se jouent
Note :

   Thèmes : Bac, Eté, Adolescence
   
   Quatrième de couverture :
   
   "Sur la photo, ils sont onze. Onze élèves de terminale S d'un lycée tout à fait convenable d'une ville tout à fait ordinaire. Ils viennent de fêter le bac et leur départ en vacances. Et pour l'heure, ils se sentent des ailes : huit semaines de vacances et l'avenir devant eux! Que feront-ils de cet été? Rendez-vous en septembre pour Leïla, Benjamin, Tristan, Juliette... où chacun ne sera plus tout à fait le même."

   
   
    Anne Vantal aborde dans "Rendez-vous en septembre" un moment charnière, important et très intéressant, un niveau de la construction de l'identité et de la personnalité. Elle choisit de mettre en avant le portrait de onze jeunes qui viennent d'obtenir le bac et qui partent en vacances. Cet été après-bac est un peu particulier, carrément spécial pour certains, c'est l'été de l'avenir où l'on sort du système scolaire, où l'on quitte définitivement l'adolescence. C'est le moment clé, une étape dans la vie d'un jeune qui va devoir affronter d'autres horizons et évoluer.
   
   Si j'ai aimé la narration brève, pertinente, efficace de ses onze "instantanés", autant de regards différents projetés sur leur future vie d'adultes, j'ai moins aimé la noirceur de certains portraits. Certains se questionnent et cet aspect-là est d'ailleurs très juste et représentatif. D'autres sont confrontés aux accidents de la vie, à des choix, à des responsabilités, aux violences qui les jettent dans une optique plus pessimiste et abrupte. Et je me suis demandée pourquoi vouloir aggraver un moment plein d'espoir, plein d'exaltation où le jeune, au sortir du lycée, a toutes les portes qui s'ouvrent. Pourquoi dénaturer une étape si heureuse, pleine d'envies, où tout reste à découvrir et à satisfaire...
   
   Une lecture riche en réflexion, qui m'a néanmoins laissé un arrière goût amer. C'est la nostalgie et la tristesse qui l'emportent au détriment d'un enthousiasme encore empreint d'insouciance et d'idéalisme, un enthousiasme ô combien précieux puisqu'on sait qu'il sera éphémère...

critique par Laël




* * *