Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 06 ans: Dans 3500 mercredis de Annie Agopian

Annie Agopian
  Dès 06 ans: Dans 3500 mercredis

Dès 06 ans: Dans 3500 mercredis - Annie Agopian

Pour pépés dépressifs
Note :

   A partir de 6-7 ans
   
   « Dans 3500 mercredis, se disent nos héros, on… » et ils songent un peu à tout ce qu’ils feront dans 3500 mercredis ce qui, votre calculette vous l’aura avoué, fait un peu plus de 67 ans. Comme ils ont déjà quelques années à leur propre compte, on peut dire que cet album est une étude savante et documentée du mode de vie des plus de 70 ans, menée par quelques gamins.
   Et c’est drôlement bien vu. Mille petits plaisirs d'enfants que l’on retrouve une fois vieux, sont donnés en exemple d’occupations ordinaires de nos papys et mamies, et ça fait rêver.
   
   Alors, si vous avez quelque part un aïeul dépressif qui ne voit plus, le pauvre, que la longue liste de tout ce qu’il ne peut plus faire, envoyez-lui le petit dernier muni de ce bouquin, ils le liront ensemble et l’aîné songera « Tiens ! C’est vrai. Il y a des bons côtés ». Il n’en dira rien bien sûr, mais il repartira peut-être avec des lunettes roses et l’idée, pour la première fois depuis longtemps, qu’il n’est peut-être pas perdant sur toute la ligne.
   
   « Et les enfants ? » me direz-vous. Parce que c’est vrai, ce livre est tout de même théoriquement destiné aux enfants. Eh bien les enfants, trouveront là une voie d’accès à un monde étrange qui les fascine et les effraie à la fois, celui des vieux. Ils découvriront avec surprise et une soudaine compréhension les mille et une similitudes qui unissent ce monde et le leur.
   
   Les illustrations de Claire Franek m’ont semblées un peu étranges. On dirait de la pâte à papier créant les personnages en à plat sur le fond, et peinte. Ce n’est pas d’une beauté bouleversante, mais c’est amusant et la technique est intéressante. On se dit qu’on arriverait peut-être à le faire. Cela donne envie de s’y amuser un de ces mercredis avec les petits enfants, puisque maintenant on est vieux et que, eux et nous, on s’amuse des mêmes choses.

critique par Sibylline




* * *