Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Un Noël de Truman Capote

Truman Capote
  Un été indien
  Dès 10 ans: L'invité d'un jour
  De sang froid
  Petit déjeuner chez Tiffany
  Musique pour caméléons
  Prières exaucées
  La traversée de l'été
  Un arbre de nuit et autres nouvelles.
  Des cercueils sur mesure
  Un Noël
  Un plaisir trop bref

Truman Capote est le nom de plume de Truman Streckfus Persons, écrivain américain né en 1924 et décédé en 1984.

Un Noël - Truman Capote

Largement autobiographique
Note :

   Je n'avais pas lu Truman Capote depuis l'exquis Breakfast at Tiffany's et je dois dire que j'ai bien envie de le relire après être tombée par hasard sur son récit "Un Noël".
   
   Un Noël est, d'après ce que j'ai lu lire, un récit d'inspiration autobiographique. Le narrateur revient sur son enfance : sa mère était la plus jolie fille d'Alabama lorsqu'à 16 ans elle a épousé son père, un séduisant homme d'affaires de 28 ans. Le couple se sépare rapidement, la mère décide de faire des études puis de faire carrière à New York. L'enfant est ainsi laissé aux soins de sa famille maternelle dans une vieille baraque en Alabama, où il vit simplement, sans chaussures, mangeant du poulet frit et se faisant choyer par une vieille cousine. Or, un certain Noël, arrive une catastrophe : le père souhaite passer les fêtes avec son fils et décide de le faire à la Nouvelle-Orléans. Ce père est presque un inconnu, la route est longue et la ville qui l'attend le fait frémir. Cuisine épicée, huîtres, beaucoup de mouvement, de circulation, et des bottines à porter qui le font beaucoup souffrir, voilà qui le dépayse un peu trop. Ce sera une année d'apprentissage, l'enfant grandira en remettant en question l'existence du père Noël et en apprenant à connaître un peu mieux ce père qui semble si désireux de lui faire plaisir mais ne peut pas rattraper des années de séparation.
   
   Sur son père : "Il semblait d'ailleurs tout avoir, une voiture avec une banquette arrière découverte, sans parler d'une jolie petite maison rose dans le quartier français avec des balcons de fer forgé et un jardin secret en patio aux fleurs multicolores rafraîchi par une fontaine en forme de sirène" (p 20).
   
   "Je m'étais toujours juré de ne pas m'endormir la veille de Noël. Je voulais entendre caracoler le renne sur le toit et me trouver en bas devant la cheminée pour serrer la main du Père Noël. Et en cette veille de Noël particulière, rien ne me semblait plus facile que de rester éveillé". (p 30).
   

   "Un Noël" met en scène les fêtes dans un cadre inhabituel : point de neige mais une région chaude, quelque peu exotique, garantissant un dépaysement complet au lecteur. Si Noël est la toile de fond, ce texte est avant tout un très beau récit sur les relations père-fils et presque une "nouvelle" d'apprentissage. Une œuvre délicate où émotions et réflexion se mêlent.
   
   "La Neige! En attendant que je sache lire, Sook m'avait lu des tas d'histoires où, semblait-il, presque toujours intervenait la neige. De voletants flocons éblouissants sortis de contes de fées. C'était une chose dont je rêvais, une chose magique et mystérieuse que je voulais voir, sentir et toucher. Bien sûr, cela ne m'était jamais arrivé, pas plus qu'à Sook ; comment eût-ce été possible, quand nous vivions sous le climat brûlant de l'Alabama?" (p 13-14).

critique par Lou




* * *