Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

T comme: Quartier lointain - tome 2 de Jiro Taniguchi

Jiro Taniguchi
  T comme: Quartier lointain
  T comme: Sky Hawk
  T comme: La montagne magique
  T comme: Un ciel radieux
  T comme: Le journal de mon père
  T comme: L'homme qui marche
  T comme: Quartier lointain - tome 2
  T comme: Les gardiens du Louvre

Jiro Taniguchi (谷口ジロー) est un auteur de manga japonais, né en 1947 et mort en 2017.

T comme: Quartier lointain - tome 2 - Jiro Taniguchi

Lire et relire Taniguchi
Note :

   La première fois que je suis tombé sur une case de Jiro Taniguchi, ce qui m'a frappé a été la beauté de son dessin; en noir et blanc, tout en ligne claire et d'une précision quasi-photographique. De plus, les gens- adultes comme enfants ou adolescents- sont beaux de la beauté des simples gens.
   
   Toutefois, dans les livres de Taniguchi, il n'y a pas que de beaux dessins; il y a aussi de bonnes histoires.
   
   Des histoires qui s'attachent aux petits riens de la vie qui la rendent si merveilleuse et parfois cruelle, comme dans le recueil de nouvelles-dessinées "L'orme du Caucase". Des histoires fantastiques et oniriques où l'on peut revivre son adolescence avec ses connaissances d'adulte comme dans "Quartier lointain" ou "Un ciel radieux". Mais pourquoi revivre ces instants-là? Eh bien pour essayer d'effacer les erreurs du passé, pour le plaisir des situations cocasses qu'ils provoquent et surtout pour nous faire faire de beaux voyages dans l'âme humaine.
   
   On aura plaisir à découvrir le Japon moderne comme celui un peu plus ancien dans "Le journal de mon père" et on se baladera dans le Grand Nord avec Blanco et L'homme de la toundra.
   
   Taniguchi croque avec tendresse la vie familiale et ses fêlures; il sait aussi mettre en lumière la simplicité et la belle âme des enfants. Il a quelques thèmes récurrents comme la séparation des parents, le père qui se "tue" au travail sans voir ses enfants grandir, ces enfants qui finalement ne connaissent pas vraiment leurs parents, la beauté de l'enfance et de l'adolescence...
   
   Même si Taniguchi penche vers le fantastique par moments, tout cela reste étonnamment plausible et sujet à un beau voyage.
   
   Il réussit un parfait mélange entre le manga et la bd franco-belge. C'est donc une bonne occasion pour découvrir la bd japonaise pour qui ne la connait mais aussi d'approcher l’œuvre d'un des auteurs de bd parmi les plus importants de son temps.
   
   Alors laissez-vous tenter, ouvrez un de ces livres et vous serez déjà conquis par son dessin...

critique par L'habitué




* * *