Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Au hasard la chance de Michel Tremblay

Michel Tremblay
  Le cahier rouge
  C'ta ton tour Laura Cadieux
  Les belles sœurs
  Bonbons assortis
  Un ange cornu avec des ailes de tôle
  Quarante-quatre minutes Quarante-quatre secondes
  Chroniques du plateau Mont-Royal
  Le trou dans le mur
  La Traversée du continent
  La traversée de la ville
  La Traversée des sentiments
  Au hasard la chance

Michel Tremblay est un écrivain québécois, né en 1942.
Il écrit des romans et du théâtre.
Il a profondément marqué le monde littéraire canadien en utilisant le dialecte québécois (le joual), en exerçant une critique de la société sclérosée et en choisissant ses personnages principaux parmi les classes laborieuses ( des femmes, en particulier). Par delà même le monde littéraire, il a eu une réelle influence sur l'évolution des idées au Québec.
La qualité de son travail est reconnue et, depuis 30 ans, son oeuvre est couronnée de prix.

Au hasard la chance - Michel Tremblay

Anti « mal de bloc »*
Note :

   Voilà un petit livre au charme qui agit. D'abord par l'écriture. Une langue vive mélangeant accent québécois, mot d'anglais et français remodelé Amérique du Nord (le joual montréalais). Ensuite par le personnage central, une prostituée haut de gamme, Ti-lou, qui décide de raccrocher et s'enfuit d'Ottawa pour Montréal dans le but de refaire sa vie. Enfin par le dispositif narratif : une première partie descriptive où nous faisons rapidement connaissance du personnage central, de sa loufoquerie et son indépendance d'esprit. Puis quatre variations du hasard. Quatre rencontres aux conséquences différentes. Un homme et son chien dans un square. Une cousine et un sénateur dans un bar un peu glauque. Un gigolo admiratif dans un bar huppé. Un policier blessé à l'âme devant le nouvel appartement de madame. Le livre se termine avec un épilogue sélectionnant une fin certainement préférée.
   
   "Un bon team? Vous voulez qu'on s'associe? J'vous répète depuis qu'on s'est rencontrés que j'me sus retirée définitivement... Chus pas venue à Montréal pour m'associer avec quelqu'un, chu venue à Montréal pour me cacher, pour disparaître, pour vivre la vie plate de quelqu'un qui espère être capable de se reposer sans en être sûr! Chus venue crever dans l'anonymat, le vrai, celui où quelqu'un est tellement tu-seul qu'y se rappelle même pas que les autres existent! Chus tannée du monde, Albert, j'en veux plus!" P 102
   

   Agréable de suivre Ti-lou dans ses pensées de jeune retraitée, laissant derrière elle dorures d'un grand hôtel et chocolats offerts par ses clients richissimes, et partager ses doutes puis la délivrance apportée par sa nouvelle vie. Le livre est court, on sent le plaisir pris par cet auteur, que je découvre, à nous décrire cette société des années 20, à présenter des personnages hauts en couleur et en même temps parfaitement crédibles, aux sentiments universels. Le livre débute d'ailleurs avec une histoire d'amitié entre Ti-Lou et son médecin. Belle description de ce que l'un peut apporter à l'autre dans toute relation. Cette complicité ne pouvant se poursuivre, Ti-Lou réalise qu'elle doit stopper son activité avant que tout se dégrade.
   
   C'est fin, sensible, originalement écrit et plein d'humour. Foncez! Un livre qui ne donne pas le "mal de bloc" donc. Tout le contraire.
   
   * gueule de bois
   
   La Diaspora des Desrosiers, série de neuf romans :
   
   La Traversée du continent (2007)
   La Traversée de la ville (2008)
   La Traversée des sentiments (2009)
   Le Passage obligé (2010)
   La Grande Mêlée (2011)
   Au hasard la chance (2012)

   Les Clefs du Paradise (2013)
   Survivre! Survivre! (2014)
   La Traversée du malheur (2015).

critique par OB1




* * *