Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Comment vivre? Une vie de Montaigne de Sarah Bakewell

Sarah Bakewell
  Comment vivre? Une vie de Montaigne

Comment vivre? Une vie de Montaigne - Sarah Bakewell

Une vie de Montaigne en une question et vingt tentatives de réponse
Note :

    Vous êtes déjà un lecteur assidu des Essais? ce livre va vous enchanter par la richesse des points de vue développés.
   
   Vous êtes un nouveau lecteur de Montaigne? c’est une entrée en matière splendide, familière, éclairante. 
   
   J’ai acheté ce livre parce que je suis toujours à l’affut de livres sur Montaigne et aussi parce que l’auteure dans sa prestation à la Grande Librairie m’a paru simple et joyeuse.
   
   Ma bibliothèque Montainienne est déjà bien fournie et pourtant ce livre m’a vraiment enchantée. 
   
   Ce que j’ai aimé? 
   
   Tout d’abord le ton : gai, jovial, enlevé et savoureux. Il y a un joli clin d’œil à Montaigne et ses Essais, à l’homme qui aimait tant la conversation, car c’est à une conversation entre amis que nous convie Sarah Bakewell.
   
   L’auteur a fait le choix de chapitres qui questionnent le texte des Essais.
   
   Y a t-il une bonne façon de vivre? Sarah Bakewell balaie ainsi tous les thèmes chers à Montaigne et pour chacun propose une tentative de réponse, une solution, un truc, un conseil qu’elle va chercher chez le philosophe qui lui, préfère parfois nous livrer son point de vue par petits bouts, bien caché au milieu d’anecdotes, de digressions ou de citations latines.
    
   Comment vivre? 
   - Lire beaucoup, oublier l’essentiel de ce qu’on a lu (ohhhhh)
   - Utiliser de petites ruses
   - Tout remettre en question
   - S’arracher au sommeil de l’habitude
   - Faire du bon boulot sans trop (je l’aime beaucoup ce chapitre là) 
   Et beaucoup d’autres comme : Garder son humanité, un thème qui revient souvent sous la plume de Montaigne lui si résolu contre la torture, les procès en sorcellerie, l’intolérance, les conflits armés. 
   
   Une façon de revisiter les Essais tout à fait réussie, pas une fausse note, pas un moment d’ennui.
   
    L’auteure nous invite avec espièglerie à retrouver Montaigne dans ses successeurs qui furent parfois des frères ennemis : Pascal ou Rousseau qui le pillèrent tout en le critiquant, s’en inspirèrent tout en le moquant. 
   
   Pas possible de sortir du livre avant d’avoir croiser Shakespeare ou John Florio, Nietzsche, Virginia Wolf ou Stefan Zweig, admirateurs inconditionnels.
   
   On sent dans ce livre toute la richesse des Essais, ce livre "à hauteur d’homme" et toute la passion de Mme Bakewell qui dit à la manière de Montaigne "Quand j’aime, j’aime"

critique par Dominique




* * *