Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L' Exception de Audur Ava Olafsdottir

Audur Ava Olafsdottir
  Rosa Candida
  L'embellie
  L' Exception
  Le rouge vif de la rhubarbe

Née à Reykjavik en 1958, Audur Ava Olafsdottir a étudié l’histoire de l’art à Paris et enseigné cette matière à l’Université d’Islande. Aujourd’hui elle en dirige le musée. Conférencière et organisatrice d’expositions, elle écrit depuis 1998.

L' Exception - Audur Ava Olafsdottir

Un voyage exceptionnel
Note :

   Dans la frénésie des feux d'artifice du nouvel an et du bruit des bouchons de champagne, un mari annonce à sa femme qu'il la quitte pour son ami et collègue de bureau.
   
   Couple uni et comblé depuis plus de dix ans , ils sont parents de deux adorables garçons, faux jumeaux de 3 ans et rien ne laissait supposer cette brutale séparation.
   
   Maria n'a pas vu venir ce "coming out" marital. Anéantie, elle espère tout de même que son mari, Floki, mathématicien spécialiste dans la théorie du chaos va retrouver ses esprits et surtout le chemin du foyer conjugal.
   
   Dans ces moment douloureux, elle fait plus ample connaissance avec sa voisine, Perla, une jeune femme de petite taille qui est conseillère conjugale à ses heures perdues, et nègre pour un écrivain de romans policiers.
   
   Apparaît aussi, un autre jeune voisin, spécialiste de la faune et plus particulièrement des oiseaux.
   
   Pour couronner le tout, elle fait la connaissance de son père biologique et reçoit la réponse d'une demande d'adoption pour une petite fille, demande faite avec son mari quelque temps plus tôt.
   
   Tout cela peut paraître beaucoup, justement, mais c'est sans compter sur les talents de l'auteur, qui nous offre encore une fois un roman d'une réelle douceur dont la lecture fait le plus grand bien.
   
   L'écriture est rythmée, vive et pleine d'humour. Le ton ne sombre pas dans le désespoir pathos, ni l'optimisme à tout va.
   
   Tout est dans l'atmosphère, dans ces personnages complexes et un peu à l'ouest mais vrais et sincères que le lecteur a plaisir à suivre. Les descriptions de ces paysages islandais où les nuits n'en finissent pas, où la mer est noire et le climat rude, nous invitent à un voyage exceptionnel.
   
   Le récit est rempli de références littéraires, de conseils d'écriture, d'interrogations sur la façon de percevoir la fiction et la réalité.
   
   Ici pas de leçon de morale mais de l'honnêteté, de la sincérité pour masquer les coups et continuer comme on peut.
   
   Reste comme toujours avec Audur Ava Olafsdottir la possibilité que tout peut encore arriver.
   
   C'est un livre lumineux et ça fait du bien.
    ↓

critique par Marie de La page déchirée




* * *



Petits moments du quotidien
Note :

   Voilà, j'ai enchaîné depuis une semaine des catastrophes littéraires abandonnées au bout de quarante pages. Du coup, je suis retournée vers une valeur sûre : mon écrivaine islandaise préférée, j'ai nommé Audur Ava Olafsdottir. Si son dernier roman paru en France (son premier dans sa vie d'écrivaine), "Le rouge vif de la rhubarbe", m'a laissée sceptique, l'avant-dernier édité chez nous "L'exception" est remarquable, un moment agréable de sérénité que j'ai dévoré !
   
   Floki, mari de Maria, annonce le jour de la Saint Sylvestre son coming-out et la fin de leur relation, histoire de bien débuter l'année qui arrive ! Entre anecdotes du passé et le présent un peu balbutiant (rythmé par des jumeaux de deux ans, trop petits pour comprendre la situation de séparation parentale), Maria surnage, entourée par Perla, écrivaine naine de polars dont elle n'a pas la primeur de la première de couverture (du fait de son statut de nègre littéraire) et d'un charmant voisin étudiant et particulièrement attentif.
   
   Il y a une vraie tendresse qui se dégage de ce roman et une belle preuve d'amour aussi : les ex-amoureux ne s'entredéchirent pas mais se retrouvent à nouveau pour des explications, pour aplanir leur nouvelle complicité. Ce sont des personnages aussi talentueux qu'intelligents. Maria a un chance inouïe : une famille stable qui va lui réserver des surprises paternelles, des amitiés confortables et beaucoup de bienveillance autour d'elle. Oui, cette superbe généreuse trinque de cette rupture non choisie mais l'existence lui réserve de belles rencontres, tantôt furtives, tantôt à durée indéterminée (ce que je lui souhaite).
   
   "L'exception" (ce que Maria représente dans le cheminement sentimental de Floki) est un roman intense par ces petits temps du quotidien, par cette quête raisonnable de la jeune femme entre passé et futur familiaux. L'écriture de Audur Ava Olafsdottir est toujours là, sans force, subtile : l'auteure narre le quotidien sans fioritures, sans en surjouer. Un vrai et chouette moment de lecture que je vous conseille !

critique par Philisine Cave




* * *