Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Article 353 du code pénal de Tanguy Viel

Tanguy Viel
  Paris-Brest
  L'absolue perfection du crime
  Insoupçonnable
  Hitchcock, par exemple
  La disparition de Jim Sullivan
  Article 353 du code pénal

Tanguy Viel est un écrivain français né en 1973.

Article 353 du code pénal - Tanguy Viel

Justesse du propos
Note :

   Grand Prix RTL-LIRE 2017
   
   Tanguy Viel, né en 1973 à Brest, est un romancier français. Il a été pensionnaire de la Villa Médicis en 2003-20041. Il a reçu le prix Fénélon pour son roman "L'absolue perfection du crime".
   
   Le livre :
   Pour avoir jeté à la mer le promoteur immobilier Antoine Lazenec, Martial Kermeur vient d'être arrêté par la police. Au juge devant lequel il a été déféré, il retrace le cours des événements qui l'ont mené là : son divorce, la garde de son fils Erwan, son licenciement et puis surtout, les miroitants projets de Lazenec dans lesquels Martial a investi la totalité de ses indemnités de licenciement.
   
   Mon avis :
   Une construction originale, puisque la totalité du livre se passe dans le cabinet d'un juge d'instruction. A travers le récit de Martial, l'auteur décortique avec talent l'escroquerie immobilière dont une commune bretonne a été victime et ses terribles conséquences. Portrait de Lazenec faux promoteur, beau parleur, manipulateur, qui plante des graines dans le cerveau d'habitants sinistrés par la fermeture de l'arsenal. Génie maléfique qui dépense sans compter l'argent des autres et qui va détruire plusieurs vies. Portrait d'un village breton, battu par les vents, secoué par la crise et qui va s'accrocher à ce sauveur comme on s'accroche à une bouée pour ne pas se noyer. Portrait d'un brave homme, simple et modeste, Martial Kermeur, qui va se laisser envoûter et qui va sombrer entraînant malgré lui son fils de 17 ans Erwan dont l'amour n'est fait que de non-dits.
   
    Comment ne pas ressentir de l'empathie pour cet homme qui au delà de ses économies va perdre sa dignité. On ne peut qu'être admiratif de la justesse du propos, une écriture parfaitement maîtrisée jusqu'à la fin totalement inattendue. Un superbe roman plein d'humanité.

critique par Feursy




* * *