Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Jefferson de Jean-Claude Mourlevat

Jean-Claude Mourlevat
  Dès 11 ans: L'enfant océan
  Dès 11 ans: La troisième vengeance de Robert Poutifard
  Ados: Le combat d'hiver
  Ados: La rivière à l’envers
  Ados: Hannah
  Dès 11 ans: A comme voleur
  Ados: Le chagrin du roi mort
  Ados: Terrienne
  Ados: Jefferson

Ados: Jefferson - Jean-Claude Mourlevat

Conte humaniste
Note :

   "Jefferson" c'est le plaisir de lire et de découvrir un roman animalier et cela faisait longtemps que je n'ai pas lu de fable animalière. L'originalité avec "Jefferson" c'est l'engagement et le message qu'il y a derrière, sur le thème de la maltraitance animale.
   
   Un jeune hérisson est accusé du meurtre de son coiffeur chez lequel il se rendait pour se rafraîchir la houpette. Mais arrivé au salon de coiffure, Jefferson le trouve raide mort. Accusé du meurtre de ce dernier, Jefferson devient un fugitif. Une aventure et une enquête qui vont le mener au cœur de notre monde humain mais surtout de nos défauts et de notre quotidien.
   
   Une fable animalière actuelle et engagée, à la fois drôle, attendrissante et amusante même si les propos sont graves. Les droits des animaux... l’abattoir... manière originale et novatrice de présenter la question aux jeunes enfants.
   
    On y retrouve la légèreté et l’insouciance ; l’imaginaire et la fantaisie d’un Vent dans les saules mais avec une teneur profonde. C’est aussi divertissant de voir que chaque personnage animal a une caractéristique psychologique humaine : les écureuils timides, Simone la lapine dépressive, les blaireaux cultivés. Pour vous convaincre voici une explication de l'auteur qui m'a interpellée :
   "On abat chaque jour dans notre beau pays de France environ 1,7 million d’animaux terrestres pour les consommer. Oui, je dis bien : chaque jour. C’est institutionnalisé, organisé, et ça se passe derrière des murs bien gardés. Cet holocauste quotidien me révulse..."

   
   Polar tendre et plein d’humour, à la fois conte humaniste et philosophique qui divertira petits et grands et sensibilisera à la cause animale.

critique par Laël




* * *