Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dirty week-end de Helen Zahavi

Helen Zahavi
  Dirty week-end

Dirty week-end - Helen Zahavi

Violence anglaise
Note :

   La 4ème de couv. nous annonce que cette réédition (2000) - longtemps attendue - du premier roman noir signé Helen Zahavi (1991)... et du dernier en date des ouvrages de littérature à avoir fait l'objet d'une demande d'interdiction au Parlement de Londres, pour cause d'immoralisme... Un classique absolu du genre.
   
   Forte de cette introduction, je m'attendais bien à une histoire de nana qui sature, pète les plombs et se venge de la maltraitance et de la domination masculine, mais je ne m'attendais pas à ça !!
   
   Bella est tranquille, à Brighton, elle vivote dans un sous-sol trop sombre, n'embêtant personne et espérant que la réciproque sera vraie. Mais cela ne peut se faire, d'abord parce que la vie n'est pas comme ça, et surtout parce que Bella attire les ennuis. Les hommes ont envie de lui faire mal. Elle subit, accepte, tremble, jusqu'au jour où cela ne lui est tout simplement plus possible. Alors elle se rebelle.
   
   "Parfois, il vous vient des pensées, mais vous ne les formulez pas. Ce sont des pensées si horribles que vous ne pouvez même pas croire qu'elles viennent de vous. Vous croyez que personne d'autre ne peut avoir de telles pensées, alors vous les gardez pour vous. Vous conservez vos pensées ignobles dans un coin de votre tête, en un petit tas d'excréments méditatifs"
   Mais si Bella donne libre cours aux siennes, tremblez Messieurs autour d'elle...
   
   Ce qui est tout à fait remarquable dans ce roman, c'est le dosage précis et jouissif d'humour, de violence et de tragique. Un cocktail détonnant, surprenant, qui se lit d'une traite, mais qui n'est pas pour tout le monde, soyez-en avertis !

critique par Cuné




* * *