Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le Brocart de Teru Miyamoto

Teru Miyamoto
  Le Brocart

Le Brocart - Teru Miyamoto

Une pure merveille
Note :

   Alors qu'elle se trouve dans une télécabine avec son fils handicapé, Aki rencontre par hasard un homme avec qui elle a été mariée et qu'elle n'a pas vu depuis dix ans. Bouleversée par cette rencontre à laquelle elle ne s'attendait pas, dans un lieu où ils n'ont a priori rien à faire l'un et l'autre, elle décide de lui écrire, l'occasion pour elle de revenir sur leur histoire commune.
   
   Alors qu'ils étaient mariés depuis deux ans et vivaient une intense passion, Aki est en effet réveillée une nuit par un coup de téléphone à 5h00 du matin. C'est le commissariat de police qui lui annonce que son mari Arima est mêlé à une affaire de double suicide. Alors qu'ils se trouvaient avec une femme dans une chambre d'hôtel, celle ci s'est suicidée et Arima est retrouvé auprès d'elle avec une blessure profonde au cou et à la poitrine.
   
   Le scandale éclate. Comment cet homme marié, qui s'apprête à être le successeur du père d'Aki, a pu se trouver en présence d'une hôtesse de club de nuit alors qu'il était censé être en déplacement pour son travail...
   
   Ce petit roman que je voulais lire depuis longtemps est une pure merveille. Ces échanges de lettres sont l'occasion de revenir sur leur amour, sur les raisons de cette séparation dont ils n'avaient jamais vraiment parlé, sur les mois surtout qui l'ont suivie : comment ils ont dû se résoudre à oublier l'autre, à renoncer à leur couple, avec en filigrane une question : est-il possible de réparer le mal qu'on a fait ? Et la possibilité peut-être de dépasser enfin le passé.
   
   Un petit livre parfois difficile à trouver que ce soit en bibliothèque ou en librairie mais qui vaut plus qu'un détour. On y retrouve aussi l'univers japonais que j'affectionne avec son étrangeté, ses disparitions, ses événements bizarres et étranges, cette pudeur et ces sentiments pleins de pureté et d'amour.
   ↓

critique par Clochette




* * *



Poétique
Note :

   Un homme et une femme se retrouvent lors d’un court voyage en téléphérique. L’homme est seul et la femme est accompagnée de son petit garçon handicapé. Ils se regardent, sont contrariés et émus, mais ne s’adressent pas la parole. Quelques temps après, cette femme écrit à cet homme une première lettre : ils ont été mari et femme bien des années plus tôt mais l’homme a été impliqué dans un drame et le couple a été contraint de divorcer, en bonne partie à cause du scandale. Après le divorce, la jeune femme s’est remariée avec un homme qu’elle n’aimait pas, et son ex-mari a mené une vie chaotique, multipliant les aventures, et s’engageant dans des affaires douteuses. Les deux ex-époux entament une correspondance au cours de laquelle ils échangent leurs pensées et sentiments, et se racontent ce qu’ils ont vécu chacun de leur côté depuis dix ans.
   
   Ce roman est épistolaire et le début est particulièrement captivant car on cherche à comprendre le pourquoi du drame dans lequel l’homme a été impliqué et sur lequel il ne veut pas s’exprimer Les personnages sont attachants : la femme a une vision très poétique de la vie, et même parfois un peu philosophique, et l’homme est un personnage sensible, mais aussi rempli de zones d’ombre.
   
   Il y a des réflexions sur la vie après la mort et sur le karma qui, par contre, me sont restées assez étrangères, sans doute parce que je m’intéresse peu au bouddhisme, mais qui m’ont semblé tout de même belles.
   
   L’histoire est pleine de digressions mais le lecteur se laisse volontiers conduire sur ces chemins de traverse.
   
   D’une manière générale, j’ai beaucoup aimé les liens qui unissaient cet homme et cette femme car on sent qu’ils ont encore des sentiments l’un pour l’autre, mais ils savent aussi qu’il y a trop d’amertume et de rancœurs entre eux pour qu’ils puissent tenter de renouer leur histoire.

critique par Etcetera




* * *