Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les yeux d'or de Marie Desplechin

Marie Desplechin
  Dès 10 ans: Verte
  Dragons
  Les yeux d'or
  Dès 10 ans: Pome
  Ados: Jamais contente - Le journal d'Aurore
  Danbé
  Dès 09 ans: Babyfaces
  Sans moi
  Dès 10 ans: Mauve
  D comme: Le Journal d'Aurore T1
  La vie sauve

Marie Desplechin est une journaliste et écrivaine française née en 1959.

Les yeux d'or - Marie Desplechin

Intrigue singulière
Note :

   Edmée est une jeune femme bizarre qui vient d'être embauchée à l'Observatoire, elle semble passionnée par les étoiles mais ses collègues sont déconcertés par son attitude : elle ne s'occupe pas des autres, chantonne dès qu'elle se croit seule, refuse qu'on la raccompagne le soir. Sonia la surprend même un jour à fouiller dans un tiroir, ce qui ne fait qu'attiser sa curiosité. Qui est cette jeune femme qui a l'habitude de rester tard dans les bureaux ? Un soir, le directeur de l'établissement, qui lui aussi traîne dans les couloirs, lui demande si elle peut lui rendre un service : la personne qui s'occupe habituellement de son fils n'étant pas disponible, il aurait besoin qu'elle se rende à son domicile pour le faire dîner. Elle rencontre ainsi Pierre, enfant attachant, mais livré à lui même depuis que sa mère est partie et parce que son père passe ses soirées au travail. Edmée est un peu magicienne et Pierre va rapidement s'attacher à cette jeune femme, différente des autres...
   
   J'ai beaucoup aimé ce roman singulier, parcours d'un jeune enfant solitaire délaissé par sa mère et son père et qui va plonger dans l'univers fantastique et merveilleux, grâce à sa rencontre avec Edmée qui le sauvera de la folie et de l'oubli.
   
    Sonia, Edmée, Pierre, tour à tour s'interrogent et font de ce récit initiatique un roman envoûtant que je n'ai pas lâché jusqu'à la dernière page. Même si la fin déçoit un peu, il mérite plus qu'un détour.
   
   Edité à L'Ecole des Loisirs, ce livre est lisible dès l’adolescence et je suis curieuse de savoir quel accueil les élèves vont lui réserver.

critique par Clochette




* * *