Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

American Gods de Neil Gaiman

Neil Gaiman
  Anansi Boys
  American Gods
  Neverwhere
  Ados: L'étrange vie de Nobody Owens
  Dès 11 ans: Coraline
  Des choses fragiles
  Dès 11 ans: Odd et les Géants de Glace
  Ados: Entremonde
  Ados: Stardust
  L'Océan au bout du chemin
  Dès 10 ans: La Belle et le fuseau

Neil Gaiman est un auteur britannique de romans et de scénarios, vivant aux États-Unis. Il est né en 1960.

American Gods - Neil Gaiman

Qui sont nos Dieux?
Note :

    Présentation :
    «Dans le vol qui l'emmène à l'enterrement de sa femme tant aimée, Ombre rencontre Voyageur, un intrigant personnage. Dieu antique, comme le suggèrent ses énigmes, fou, ou bien simple arnaqueur? Et en quoi consiste réellement le travail qu'il lui propose? En acceptant finalement d'entrer à son service, Ombre va se retrouver plongé au sein d'un conflit qui le dépasse: celui qui oppose héros mythologiques de l'ancien monde et nouvelles idoles profanes de l'Amérique. Mais comment savoir qui tire réellement les ficelles : ces entités légendaires saxonnes issues de l'aube des temps, ou les puissances du consumérisme et de la technologie? A moins que ce ne soit ce mystérieux M. Monde... »
   
   De nombreuses critiques élogieuses et l'attrait des supers héros issus des comics suggérés par la couverture m'ont poussée à quémander cet ouvrage alors que ma PAL est amplement suffisante ( mais, bon personne n'est parfait…)
   
   Autant je me suis facilement glissée dans cette histoire pour les raisons évoquées ci-dessus, autant je ne m'attendais pas à ce que j'ai considéré, de prime abord, comme des digressions de l'auteur qui m'ont fait un peu perdre le rythme de l'histoire; en fait ces parenthèses montrent comment les dieux sont parvenus en Amérique, d'où certains sont issus.
   
   Le second élément "perturbateur" est le nombre de Dieux cités. Honte à moi je ne connaissais pas la moitié des ces dieux. Mes références mythologiques ne sont pas suffisantes, ce qui fait que j'ai commencé à les noter sur un papier afin de pouvoir combler mes lacunes: merci Internet, Wikipédia* & Google, les meilleurs amis de l'homme du XXIème siècle et nos dieux actuels comme le souligne si bien cet ouvrage.
   
   En effet, c'est à une bataille rangée entre Dieux du passé - et s'ils sont si nombreux c'est bien au melting pot américain que nous le devons - et Dieux présents, j'ai nommé: voiture, internet, télévision, média etc. que nous assistons.
   L'ouvrage est entièrement partagé entre la société de consommation et l'oubli progressif des anciennes croyances (donc des dieux) et la vitesse à laquelle nous les oublions (un peu comme nous oublions rapidement nos vedettes un temps médiatique).
   
   Pas de crainte si, comme moi, vous n'êtes pas assez férus de mythologie, vous vous laisserez prendre au jeu, cherchant dans votre mémoire à quoi/qui peut se rattacher tel ou tel personnage (vos connaissances cinématographiques, BDs et lectures vous aideront ou sinon vous laisserez à N. Gaiman et à ses personnages le fin mot de l'explication).
   
   L'histoire est suffisamment prenante dans son ensemble pour que vous n'ayez pas à craindre de vous ennuyer si vous ne vous intéressez pas à l'histoire, aux Dieux ou si vous n'êtes pas fan de SF. Vous vous laisserez prendre au jeu et aurez une bonne vision de l'Amérique, de son histoire, de son présent.
   ↓

critique par Delphine




* * *



Oh mon dieu!!!
Note :

    Résumé
   "Shadow est un homme ayant un passé. Mais maintenant, il ne désire que mener une vie tranquille avec sa femme sans avoir de problèmes. Jusqu'à ce qu'il apprenne que sa femme a été tuée dans un terrible accident.
   Dans l'avion pour se rendre au funérailles, pendant qu'un violent orage secoue l'avion, un homme étrange se présente à lui comme étant Mr. Wednesday, et il sait tout à propos de Shadow. Il avertit Shadow qu'une tempête bien plus grande arrive. Et à partir de ce moment, rien ne sera plus pareil"

   
   
   Commentaire
   J'ai vraiment adoré ce livre. Ça m'a pris une éternité pour le lire (pour cause de pauses incessantes où wikipedia et google sont devenus des amis intimes) mais j'ai vraiment, vraiment aimé ça! Je dois par contre admettre que pendant le premier tiers du livre, je n'aurais jamais pensé qu'il y aurait tant d'étoiles à côté du titre!!! Je me demandais sincèrement où l'histoire s'en allait et j'avais l'impression que ça partait dans tous les sens. Le héros, Shadow, n'a aucune idée de ce dans quoi il est embarqué... et nous non plus! À mon avis, ce procédé est employé par l'auteur pour tenter de recréer l'atmosphère mystérieuse qui baigne le roman. La narration alterne entre rêves, scènes d'action et parenthèses intitulées "coming to America", où plusieurs des personnages sont présentés. Et il y en a, des personnages! C'est ce qui a rendu ma lecture un peu plus laborieuse au départ.
   
   Par contre, une fois dedans, j'ai été dedans!!! L'idée de départ est assez géniale. Étant donné que le livre a pour titre "American Gods", je crois que ce n'est pas trop spoiler que de révéler qu'il y a des dieux dans cette histoire! On le réalise assez vite d'ailleurs et une fois qu'on a accepté les situations un peu étranges dans lesquelles se retrouvent les dieux en question... ça passe très bien! J'ai vraiment trouvé que Gaiman avait eu de l'imagination par endroits, en conservant certaines caractéristiques! C'est ironique à souhait et la société américaine n'est pas épargnée! La bataille entre les dieux oubliés et les nouveaux dieux (Miss Media, Mr. Town, etc.) est non seulement intéressante sur le plan de l'histoire mais la métaphore est vraiment bien pensée et surtout bien exploitée!
   
   J'ai relu une bonne partie du début du roman après que je l'aie eu fini. D'ailleurs, c'est officiel que je le relirai un jour. Les indices sont étalés et dévoilés un peu partout et plusieurs événements anodins (mais pas tous) se révèlent par la suite avoir un sens particulier. Pour ma part, j'ai "allumé" en même temps que Shadow pour la plupart des éléments du dénouement. C'est rare que je me laisse avoir par un auteur à ce point et que je ne repère pas les indices du premier coup d'oeil!
   
   Bref, un excellent moment de lecture, une fois passées la mise en place des personnages. Et... un petit conseil... soit vous révisez votre mythologie, soit vous gardez votre ordinateur (et wikipedia) sous la main!!!
   
   
   PS : Ah oui... question pour ceux qui ont lu... pouvez-vous bien me dire QUI est celui qui parle et dont personne ne se rappelle jamais rien, ni ses paroles, ni son visage??? J'ai adoré le procédé de narration mais je n'ai aucune espèce d'idée de qui il s'agit!!!!

critique par Karine




* * *