Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Zouck de Pierre Bottero

Pierre Bottero
  Zouck
  Ados: A comme Association -T 2 - Les limites obscures de la magie
  Ados: La Quête d'Ewilan
  Ados: Ellana Le pacte des Marchombres

Zouck - Pierre Bottero

Une traversée sans lumière…
Note :

   "Zouck". Un roman aux allures si inoffensives, prétendant décrire les aventures d’une jeune fille passionnée de danse qui s’éloigne peu à peu de son amie, qui tombe amoureuse et se coupe du monde…
   Zouck. La guerre contre soi, la passion, l’amitié… Pierre Bottero aborde ces trois aspects en décrivant les sentiments contradictoires et désordonnés que peut ressentir une jeune lycéenne qui, inconsciemment, passe le seuil d’un «chemin sombre». La plume de l’auteur fait danser les mots, tels les pas d’une ballerine décrivant la courbe parfaite d’un saut, d’un poème. Ces mots, ils mettent en garde, ils crient, ils menacent: les chemins sombres sont là, nous tentent, nous empoisonnent… et nous emprisonnent. Ces chemins sombres? L’anorexie, la dépression. Deux voies qui, une fois empruntées, ne nous quittent jamais vraiment…
   
   En nous faisant vivre de son écriture flottante et profonde à la fois le passage d’Anouck sur la route épineuse de l’anorexie, Pierre Bottero nous fait ouvrir les yeux sur les exigences physiques de notre temps, qui veulent que la beauté d’une femme soit associée à sa sveltesse ou à ses longues jambes. Il pointe aussi le doigt sur la fragilité de l’estime de soi, qui, selon moi, est comparable à du cristal au moment de l’adolescence. Malgré tout son talent, toute sa confiance, toute sa passion, Anouck s’est laissée déchirer, briser, par une seule parole, une parole qui l’a vite entraînée sur un chemin hypocrite faisant miroiter à son extrémité l’idéal d’une image parfaite. Une extrémité inaccessible, puisque la mort crée une barrière infranchissable et invisible au-devant. Anouck a heureusement la chance d’avoir une famille qui l’aidera, un professeur de danse attentive et une meilleure amie aux prises avec des problèmes qui semblent différents mais qui sont toutefois semblables… réussira-t-elle à braver le courant qui la pousse puissamment au cœur du chemin, non sans-retour?
   
   Je vous laisse le plaisir de le découvrir par ce récit bouleversant!
   
   Mon opinion…
   
   Chaque lecture est une expérience, un voyage que l’on effectue en compagnie d’un personnage imaginaire, tel un fantôme qui suit dans les moindres détails les péripéties tout droit sorties de l’imagination d’un auteur. Chaque lecture est une expérience, et cette expérience, c’est la communication entre l’auteur et le lecteur. Selon-moi chacune d’elles est unique, mais il est bon d’en parler…
   
   J’ai adoré ce livre. Comme tous les autres livres de Pierre Bottero. Après avoir lu le résumé, qui ne laisse rien deviner, j’ai été très étonnée par la profondeur du sujet, et la façon dont Bottero s’y est pris pour l’exprimer n’a que renforcé l’admiration que je lui vouais déjà. Je suis jeune et les complexes de cette jeune fille sont des plus courants autour de moi, quoique je ne connaisse personne qui soit anorexique. Le fait de vivre en ce chemin sombre avec elle m’a fait réaliser les horreurs de cette monstrueuse maladie mentale. Et, une fois de plus, Botterro m’a touchée. Bouleversée.

critique par Plume




* * *