Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: La Maison du magicien de Mary Hooper

Mary Hooper
  La messagère de l’au-delà
  Ados: La Maison du magicien
  Ados: La Trahison

Ados: La Maison du magicien - Mary Hooper

Coup de théâtre élisabéthain
Note :

   Quatrième de couverture:
    En Angleterre, à l'époque d'Elizabeth Ire, Lucy, une jeune gantière, rêve de trouver une place dans une maison de l'aristocratie et de pouvoir échapper ainsi à la tyrannie de son père. Voici que par un mystérieux tour du Destin elle est engagée chez le Dr Dee, magicien et conseiller personnel de Sa Majesté. Intriguée par l'étrange métier qu'exerce son maître, Lucy ne résiste pas à l'envie de satisfaire sa curiosité. Elle se retrouve alors dépositaire d'un terrible secret. Il en va de la vie de la reine... Distillant savamment la magie et le danger, Mary Hooper signe un roman particulièrement prenant, à l'atmosphère envoûtante, ancré dans une période historique à la fois troublante et passionnante.
   
   
   XVIe siècle. Angleterre. Lucy aide sa maman à confectionner des gants. Adolescente débrouillarde, elle cultive également des plantes et les vend à son compte. Hélas sous la coupe d'un père violent et alcoolique, Lucy n'a pas toujours l'occasion de profiter de son dur labeur. Aussi ce jour là, son père la surprend au marché en train de flâner et de rêver à la somme gagnée qui précieusement reste au fond de sa poche afin de le dépenser pour une chose de valeur. Il la secoue violemment et lui ordonne de lui rendre l'argent mais c'en est trop pour Lucy qui s'enfuit. Sous les conseils de sa mère, Lucy part de la demeure familiale pour tenter sa chance à Londres et espérer se faire embaucher comme ménagère, cuisinière ou soubrette de chambre. Il se fait déjà tard lorsque sur son chemin, elle croise trois enfants jouant dans la mare. Une fillette tombe et s'enlise. Lucy part à son secours mais dans la mésaventure elle a perdu son panier d'affaires et tout ce qui lui restait pour affronter sa nouvelle vie. Recueillie dans la maison des fillettes, Lucy fera tout pour se faire embaucher quand elle apprend que la demeure appartient au Dr Dee, le magicien de Sa Majesté la reine Elizabeth 1ère , celle pour qui Lucy ferait tout...
   
   
   "La Maison du magicien" est un roman jeunesse comme je les aime. Il y a tous les ingrédients d'un bon roman distillant ainsi complots, magie, amour et récit historique. L'époque où se déroule l'intrigue est celle du règne d'Elizabeth 1ère, reine d'Angleterre qui subit les assauts des partisans de l'écossaise Mary Stuart prétendant également au trône britannique. La peinture de la vie quotidienne est parfaite et la description prend une telle part raffinée qu'on ne peut s'empêcher d'imaginer les scènes avec les costumes, les parlers, les marchés. L'auteur sait y faire pour mener son lectorat sur le bout du nez: l'intrigue prend place au sein d'une vieille demeure qui a perdu sa richesse d'antan. Le docteur Dee, magicien de la reine, y pratique des rituels nécromanciens, rituels sombres et inquiétants. Entre voyance, livres et magie, Lucy évolue dans un univers fascinant et lorsqu'elle rencontre la Reine, l'intrigue palpite, notamment avec la rencontre d'un personnage excitant: Tomas le bouffon d'Elizabeth 1ère.
   
   Mary Hooper signe là un roman d'aventures affriolant, minutieux, à l'écriture réjouissante et captivante. Ce premier tome m'a fait beaucoup penser à "La fille aux esprits" car des éléments de la trame narrative y sont similaires. Roman aux nombreux rebondissements, l'intrigue n'en est que plus prenante et cela dans un effort constant d'augmenter le suspense. Je ne vous révèle pas la fin de ce premier tome mais je vous le dis, il sera difficile de ne pas succomber à la suite...

critique par Laël




* * *