Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Je suis le chapeau de Alex Cousseau

Alex Cousseau
  Dès 03 ans: Coline
  Ados: Je suis le chapeau
  Dès 09 ans: Ma première nuit à la belle étoile
  Dès 05 ans: Charles à l'école des dragons
  Dès 06 ans: Les mammouths, les ogres, les extraterrestres et ma petite sœur

Ados: Je suis le chapeau - Alex Cousseau

Mystère au pôle
Note :

   Thèmes: Grand Nord, Inuit, Voyage
   
   
   Groenland, 1912. Wanda est une adolescente mystérieuse possédant un bien étrange pouvoir: dans son sommeil elle évoque les rêves et les esprits qui lui rendent visite. Wanda est muette. Oukiok son jeune frère la veille et la protège. Tous deux orphelins, ils héritent en même temps que la peau de l'ours qui a tué leur père, d'un chapeau. L'ours portait un chapeau!!! Comment est-il arrivé là, au Groenland? Se sentant investis d'une mission, Oukiok et Wanda décident de rendre ce chapeau à son propriétaire.
   
    L'aventure commence. Un superbe voyage qui mènera les enfants inuits du Groenland jusqu'en Ecosse, en hydravion, à pied et en kayak...
   
   Si vous avez aimé "Nanouk et moi" de Florence Seyvos, vous adorerez "Je suis le chapeau". Alex Cousseau dévoile ici tout son talent d'auteur et conteur de magie, de chamanisme et bien plus encore. "Je suis le chapeau" est un roman foisonnant tout autant que fantastique. Développant une intrigue fondée sur un objet, un chapeau dont on ne connaît rien sauf le nom de son propriétaire, tout tournera autour de cette énigme. Les décisions de Oukiok et Wanda sont motivées par cette volonté, restituer le chapeau. C'est amusant mais en même temps c'est tellement incroyable et improbable qu'on se laisse aisément emporter dans cette odyssée à travers le temps et l'espace. On fera de belles rencontres, on apprendra des langues et on se passionnera pour le côté ethnographique du roman car nous sommes dans les années 20/30, période qui voit fleurir les aventuriers, les aviateurs, les ethnologues. Embarqué à bord d'un hydravion, d'un traîneau ou d'un side-car, on suit volontiers ces deux enfants attachants. Sans parler de l'aspect cinématographique d'un Robert Flaherty qui filme son premier film "Nanook, the Esquimau".
   
   Un fabuleux voyage onirique à la recherche des esprits qui chuchotent l'avenir, clé de cette énigme romanesque... Un voyage extraordinaire qui nous emmène en pleine période du cinéma muet et qui donne au roman tout son charme désuet, quasi intemporel. "Je suis le chapeau" est un roman magique, esthétique, inexplicable qui nous dépose là-bas dans le Grand Nord, au confluent du temps arrêté et de l'infini. Un roman qui n'a pas de limites et qui laisse vagabonder l'esprit au-delà des territoires et des rêves...
   Chapeau bas

critique par Laël




* * *