Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

D comme: Blacksad - Arctic-Nation de Juan Diaz Canales

Juan Diaz Canales
  D comme: Blacksad -Quelque part entre les ombres
  D comme: Blacksad - Arctic-Nation
  D comme: Fraternity - Livre 1
  D comme: Blacksad - Âme rouge
  D comme: Blacksad - Amarillo
  D comme: Blacksad - L'enfer, le silence
  D comme: Au fil de l'eau

D comme: Blacksad - Arctic-Nation - Juan Diaz Canales

Chat blanc-chat noir
Note :

    Dessin: Juanjo Guarnido
   

   
   
    C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le grand Blacksad, l’élégant chat noir au museau blanc, le bel enquêteur qui ne sourit jamais mais qui, cette fois, éclate enfin de rire à la dernière planche de ce deuxième volume de ses exploits.
   
   C’est en duo qu’il enquête pour des crimes racistes en série. La fouine, un reporter à sensations d’un journal local ne le lâche plus. Il est aussi petit, négligé, remuant que Blacksad est imposant, soigné et calme.
   
   A la recherche d’une petite fille noire disparue, ils affrontent les pires dangers d’un quartier contrôlé par des animaux à fourrure blanche, tigres, ours, renards, tous appartenant à la dangereuse et raciste Artic-Nation qui impose ses lois dignes du KKK de l’Amérique des années cinquante.
   
   Rien à dire : l’intrigue, des plus classiques, est magnifiquement servie par les dessins remarquables de précision et de fantaisie qui surprennent à chaque planche. Les scènes d’intérieur, violentes, avec de très gros plans corporels pour les affrontements, les extérieurs poétiques des rues sous la neige vues du ciel, les couleurs neutres où éclatent les rouges et les jaunes violents des rendez-vous secrets où se préparent les crimes, tout est maîtrisé et impeccablement satisfaisant.
   
   Me voici définitivement accroc à ce grand chat impassible et efficace.
   
   
   Blacksad, tome 1 : Quelque part entre les ombres
   Blacksad, tome 2 : Arctic-Nation
   Blacksad, tome 3 : Âme rouge
   Blacksad, tome 4 : L'Enfer, le silence
   Blacksad, tome 5 : Amarillo

critique par Mango




* * *