Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dictionnaire amoureux de la Rome antique de Xavier Darcos

Xavier Darcos
  Dictionnaire amoureux de la Rome antique

Xavier Darcos est un universitaire, haut fonctionnaire de l'Éducation nationale et homme politique français (diverses droites), né en 1947.

Dictionnaire amoureux de la Rome antique - Xavier Darcos

La sagesse des anciens?
Note :

   Une fois n’est pas coutume je vous livre mes impressions alors que je n’ai pas terminé le bouquin, ceci dit c’est un peu normal pour un dictionnaire.
   Ici pas de guide de l’histoire romaine, pas de leçon de littérature, plutôt un ensemble varié et personnel pour "exprimer mon adhésion, mon amour, pour le monde romain, tout en gardant une grande rigueur historique." dit Xavier Darcos.
   300 entrées possibles vous comprenez que c’est pour moi l’occasion de lire "à sauts et à gambades" Je n’ai pas encore tout exploré mais ce que j’ai lu m’a plu.
   
   La plupart des articles sont courts, ce n’est pas une leçon mais plutôt une invitation à aller ensuite en savoir plus, à fouiller les bibliothèques, à lire des BD, manifestement l’auteur connaît toutes les BD qui ont trait à Rome! Voir ou revoir les séries télé ou les péplums incontournables.
   
   La littérature d’abord, je suis allé jeté un œil sur Virgile, Lucrèce et la nature. Il y a bien sûr du convenu là dedans mais aussi de jolies surprises ainsi un bel article sur les abeilles qui font passer nos ancêtres pour les premiers écolos!!
   je me suis attardé sur Ovide dont l’auteur est un spécialiste, je suis fan, et là de fil en aiguille j’ai poursuivi ma quête, Virgile m’envoie voir Géorgiques et ainsi de Métamorphose en Enéïde j’ai refait un tour littéraire à Rome à coup de Carpe diem.
   
   Xavier Darcos invite aussi à lire les historiens, là il faut que je m’y essaie je n’en connais que des extraits. Tite-Live mais surtout Tacite emportent les suffrages de l’auteur. Un article vengeur sur Cicéron que manifestement il n’aime pas et une belle réhabilitation de César en un article très complet et particulièrement intéressant. Mais on croise aussi Agrippine et Néron, Hadrien et son mur, Marc-Aurèle ou Pompée, Cléopâtre et bien sûr Hannibal et ses éléphants.
   
   Dans plusieurs articles les réflexions prennent un tour plus politique et sont fort intéressantes en particulier sur l’identité du citoyen romain par exemple qui pourrait bien inspirer certains de nos candidats.
   Il aime aussi tordre le cou à certaines erreurs, je vous recommande l’article sur la décadence et vous serez heureux d’apprendre que les candidats qui ne tenaient pas leurs promesses électorales étaient passibles d’une forte amende… réjouissant non?
   Nos sommes devenus très pacifiques si l’on songe que la plupart des empereurs sont morts empoisonnés ou trucidés, attention que cela ne vous donne pas d’idées dangereuses!
   
   Vous avez bien compris que j’ai aimé, j’ai aimé les clins d’œil qui font mêler hier et aujourd’hui, j’ai aimé l’érudition du spécialiste mis à portée du profane, j’ai aimé la clarté, la concision et cet amour des anciens qui "nous ont donné notre lexique, notre droit, nos rites, nos canons esthétiques, nos figures légendaires."
   
   Vous avez peut être déjà des dictionnaires amoureux sur vos étagère, n’hésitez pas à ajouter celui-là.
   
   
   PS : Si le concept vous plaît, voir ici.

critique par Dominique




* * *