Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Marius de Marcel Pagnol

Marcel Pagnol
  Marius
  Fanny
  César
  La Gloire de mon père
  Le Château de ma mère
  P comme: Le Château de ma mère

Marcel Pagnol est un écrivain et cinéaste français, né en 1895 et décédé en 1974.

Karin Hann lui a consacré un livre, on en parle ici.

Marius - Marcel Pagnol

Lisez Marius, etpicétout !
Note :

    Présentation de l'éditeur (en partie)
   
   "Le port de Marseille, dans les années vingt. Marius, le fils de César, patron du bar de la Marine, est partagé entre son amour pour Fanny, la petite marchande de coquillages, et son désir de prendre la mer, de parcourir le monde..."
   

   
   Commentaire :

   
   Même si j'ai lu je ne sais pas combien de fois "Manon des sources" et "Jean de Florette", je n'avais jamais eu l'idée de lire autre chose de Pagnol. Il a fallu qu'on m'offre la trilogie Marseillaise pour que je m'y mette enfin. Et c'est un réel coup de cœur.
   
   Tout le monde connaît l'histoire, je pense. Je ne pourrais dire ce qui fait le charme si particulier de cette pièce. Un mélange de personnages truculents et hauts en couleurs, de grands rêves, de mer, d'humour et de tragédies du quotidien. Le tout mis ensemble, ça nous donne un ensemble qui nous transporte littéralement dans le Marseille de l'époque et qui nous fait nous sentir comme si on observait, bien installés au fond du bar, ces personnages et leur histoire, au son des marins qui fêtent et avec, en arrière plan, l'odeur des poissons.
   
   Et... est-ce seulement moi qui lis systématiquement tous les dialogues de Pagnol avec l'accent marseillais? Ou du moins ce que je pense être l'accent marseillais? Ce qui, j'avoue, est peut-être un peu fantaisiste.
   
   Bref, j'ai été touchée par ces personnages. Par Marius, qui aime Fanny mais qui est prêt à la laisser partir parce qu'il ne se voit pas dans cette vie, parce que son cœur est attiré vers la mer. Par le père et le fils qui ne se comprennent pas vraiment, qui s'engueulent sans arrêt mais qui s'adorent au fond. Par les bavardages de Fanny et Marius, qui ne veulent rien laisser paraître, par les vieux copains qui trichent aux cartes... par toute la petite bande quoi. Ils sont vivants, ils sont là, on les imagine sans peine... bref, Pagnol a créé un vrai petit monde.
   
   Je sais que je ne me fais pas très tentante... mais c'est difficile de faire honneur à un tel livre. Je vous dirai donc de le lire, etpicétout!
   
   
   Trilogie marseillaise :
   
   Marius

   Fanny
   César

critique par Karine




* * *