Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Une Bête au paradis de Cécile Coulon

Cécile Coulon
  Le Roi n'a pas sommeil
  Méfiez-vous des enfants sages
  Les grandes villes n’existent pas
  Trois saisons d'orage
  Le Cœur du Pélican
  Le Rire du grand blessé
  Les Ronces
  Une Bête au paradis

Cécile Coulon est une écrivaine française en 1990 à Clermont-Ferrand.

Une Bête au paradis - Cécile Coulon

Du Paradis à l'Enfer
Note :

   Rentrée littéraire 2019
   Prix Littéraire "Le Monde" 2019
   

   Cécile Coulon développe à nouveaux frais un thème qui lui est cher, celui de la campagne opposée à la ville. Après Trois saisons d'orage et Les grandes villes n'existent pas, il s'agit cette fois-ci d'un roman psychologique situé dans la France contemporaine, sans plus de précision de date ni de lieu.
   
   Blanche et son cadet Gabriel ont été élevés à la ferme du Paradis par leur grand-mère Émilienne après la mort accidentelle de leurs parents. Comme Émilienne, Blanche est très attachée à cette terre. Pour elle il est totalement inenvisageable de quitter la ferme du Paradis malgré d'excellentes études secondaires qui incitent aux formations supérieures. Or, Alexandre, son camarade de lycée devenu ami puis amant a un point de vue différent : il part à la grande ville pour des études de commerce. L'annonce soudaine de ce projet est une catastrophe pour Blanche qui vient de se donner à Alexandre tandis que la grand-mère et Louis le commis s'occupaient de tuer le cochon. La rupture sera dévastatrice pour Blanche.
   
   Avec le temps l'intrigue se complexifie. Pendant plus de dix ans, sous les yeux d’Émilienne, Blanche continuera d'aimer un absent et Louis le commis de se tuer à la tâche et en pensant qu'un jour viendra où Blanche s'éprendra de lui. Or, Blanche reste prisonnière de son rêve de jeune fille. Quant à Alexandre, longtemps absent mais revenu dans la région comme agent immobilier, il pourrait un jour manifester plus d'intérêt pour les terres du Paradis que pour Blanche ? Il est facile de comprendre que le roman tend vers une tragédie — mais laquelle exactement ? Quand un jour Émilienne tombe malade, les choses s'accélèrent...
   
   Avec sa présentation aérée, ses verbes à l'infinitif pour nommer les chapitres, le nouveau roman de Cécile Coulon bénéficie aussi d'une écriture très fluide et délicate. Il doit susciter un sentiment favorable — sans pour autant faire crier au chef-d'œuvre immortel — avec cette histoire de couple brisé ou plutôt d'une femme au cœur brisé menacée de folie par la tragédie ultime qui stupéfiera le lecteur. Il faut souligner aussi l'importance de la remémoration des jours heureux de l'enfance et des souvenirs que Blanche a gardés de son père instituteur, en contre-point de l'accident de voiture qui fit d'elle une orpheline. Il s'agissait déjà d'un dérapage entre ville et campagne.

critique par Mapero




* * *